haut de page

Les grandes dates de l'histoire de la Jordanie
La Jordanie est un Etat récent créé en 1946 dont l'histoire est pourtant millénaire. En raison de sa situation géographique, toutes les civilisatins anciennes : Egyptiens, Assyriens, Babyloniens, Nabatéens, Hittites, Grecs, Romains, Arabes, Turcs et croisés l'ont traversée. Elles ont légué un important patrimoine culturel.
L'histoire antique de la Jordanie est très liée à l'histoire biblique et à celle de la Palestine.


Age de bronze

Occupée dès la préhistoire (- 200 000), l'essor culturel de la Jordanie, commence vraiment à partir de l'âge du bronze (3000 à 1200 av JC). A cette époque, la Jordanie, reçoit des influences palestinienne et égyptienne. Arrivée de nouveaux nomades : les Amorrhéens dans la région du Jourdain.


Age de fer

Entre 1200 et 300, à l'âge du fer, la Jordanie est sous l'influence des Egyptiens et des Hébreux. C'est l'époque du roi David qui va soumettre les populations autour de son royaume. Puis vient l'occupation des Assyriens, des Mèdes, et des Babyloniens (612 av. JC).


732 av JC

A cette période, arrivent du sud de l'Arabie les Nabatéens qui commencent à occuper la région. En fait, de 732 av. JC à 64 après JC, toute cette région est en permanence, parcourue par les invasions, et la Jordanie actuelle passe sous le contrôle, de divers empires. En 333 av. JC, c'est Alexandre le Grand, qui soumet la région, à l'exception de la capitale Nabatéenne de PETRA. La Syrie Palestine est alors la province orientale de l'Égypte, le grec et la langue officielle, Amman, devient Philadelphie.


64

En 64 Pompée conquiert la région, et la Palestine devient Romaine. C'est une période de grande prospérité, qui marque aussi le début du déclin de la civilisation Nabatéenne, avec la chute de Petra en 106.


IVè siècle

Après la chute de l'Empire Romain, c'est Byzance qui, à partir du IVème siècle occupe la région et impose la religion chrétienne. Pas moins de 15 sièges épiscopaux s'implantent sur le pays. Pétra devient l'un d'entre eux. De nombreuses églises voient le jour.


629

En 629, les chrétiens et musulmans s'affrontent pour la première fois et Pétra, se soumet à Mahomet en 631, GERASA (Jerash) tombe en 635, et l'année suivante les Byzantins perdent la bataille de Yarmouk et quittent le sud de la Palestine.


640

En 640 les Omeyyades règnent sur la Palestine, leur capitale est à Damas. Ils réutilisent de nombreux châteaux existants ou en bâtissent de nouveaux. La relative tolérance des musulmans, permet à de nombreuses communautés chrétiennes de se maintenir dans la région. Les Omeyyades sont chassés du pouvoir par les Abbassides en 750, et la capitale se déplace à Bagdad. La Jordanie n'est qu'une petite province d'un immense empire, écartée de la vie politique et culturelle, c'est pour elle une période de déclin.


1009

En 1009, le calife égyptien Hakim entre dans Jérusalem et pille les lieux saints. En Europe, c'est le premier appel à la croisade en 1095 et, en 1099, Godefroy de Bouillon reprend la ville sainte. Le royaume Franc de Jérusalem replace la Jordanie au centre de la région. C'est l'époque de la construction des Kraks, et de la constitution de nombreux petits royaumes.


1187

En 1187, Salah ed din ( Saladin ) détruit le royaume de Jérusalem après sa victoire de Hattin. A la suite de la défaite franque, la région est constamment parcourue par des invasions.


1227

En 1227 invasion par les mongols de Gengis Khan.


1292

En 1292 invasion par les Mamelouks.


XIVè siècle

Deuxième vague d'invasion mongole (Tamerlan). A l'exception de l'Égypte, toute la région est dévastée et les populations se réfugient dans le nomadisme. Cette situation perdure presque jusqu'au 19ème siècle. La Jordanie n'est alors qu'une lointaine province de l'empire Turc.


1812

Découverte de Pétra L'explorateur suisse Johann Ludwig Burckhardt découvre l'ancienne cité de Pétra (dans l'actuelle Jordanie), située au fond d'une gorge, accessible que par un défilé de 1 600 mètres de long et 2 mètres de large. Capitale des Nabatéens (Vème s. av. J.-C.), elle fut un important centre caravanier et une riche cité commerçante. Elle fut annexée par les Romains au IIème siècle et perdit de son importance avec la conquête arabe au VIIème siècle. La cité renferme de nombreux tombeaux creusés dans les falaises.


1914 - 1918

La première guerre mondiale est l'occasion pour les nationalistes arabes (chrétiens et musulmans) de s'attaquer à la Sublime porte. C'est l'épopée du shérif Hussein et de Laurence d'Arabie. Celui ci prend le fort d'Aqaba le 2 novembre 1917. Après la déclaration Balfour, les Anglais décident de la création du foyer juif en Palestine. Le général Allenby bat les turcs en Palestine et en Syrie. En 1916, la Jordanie fut placée sous mandat britannique.


1917

Victoire des Arabes à Aqaba. Menés par Thomas Edward Lawrence, ils s’emparent d’Aquaba, ville portuaire stratégique de la mer Rouge. L’officier britannique, connu désormais sous le nom de Lawrence d’Arabie, organise la révolte arabe contre l’empire Ottoman depuis le début de la guerre. Cette victoire s’inscrit dans une lutte efficace des Arabes qui aboutira en octobre 1918 à la prise de Damas.


1921

Les Anglais installent sur le trône le shérif Hussein.


1946


Création de la Jordanie. Le royaume hachémite de Jordanie est proclamé le 22 mars 1946, et le mandat britannique prend fin en 1948. La Jordanie naît de la division de la Palestine qui était sous mandat britannique. La Transjordanie annexe la Cisjordanie et prend le nom de Royaume de Jordanie. A la suite de la création de l'Etat d'Israël en 1948, une active politique d'assimilation est menée, visant à intégrer les Palestiniens, qui obtiennent automatiquement la nationalité jordanienne : dés 1949 de nombreux palestiniens s'installent en Jordanie pour fuir le nouvel état juif d'Israël.


1948

Première guerre israélo-arabe


1951

Assassinat du roi Abdallah ibn Hussein souverain du Royaume hachémite de Jordanie par un Palestinien au moment où il pénètre dans la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem. Suite à la guerre israélo-arabe, Abdallah avait annexé la Cisjordanie en avril 1950 occupant ainsi un territoire revendiqué par la Palestine. Le roi était depuis lors considéré comme un traitre à la cause palestinienne.


1952

Hussein monte sur le trône de Jordanie. Le roi Talal est déposé par le Parlement jordanien. Son fils Hussein, 16 ans, devient le troisième souverain hachémite à régner sur la Jordanie. Le roi Hussein règnera jusqu'à sa mort en 1999


1956

Deuxième guerre israélo-arabe


1967

Troisième guerre israélo-arabe ou guerre des 6 jours. Israël occupe la Cisjordanie et une partie de la Palestine. La Jordanie ne peut faire face à la nouvelle vague de réfugiés palestiniens pour protéger son pays contre toute restriction.


1970

Début du "Septembre noir". Le roi Hussein décide de mettre un terme à la présence des fedayins palestiniens dans son pays. L'armée jordanienne entre dans les camps de réfugiés palestiniens et tire contre des civils faisant près de 3 500 morts et 11 000 blessés.


1973

Quatrième guerre israélo-arabe


1979

Traité de paix israélo-jordanien


1999

L’année 1999 fut marquée par le mort du roi Hussein. Son fils aîné Abdallah Hussein lui succéde.