Kom Ombo

Kom Ombo est un temple ptolémaïque dédié à Sobek, le dieu crocodile et à Haroësis, Horus l'ancien à tête d'épervier, maître du soleil.

Trois colonnes à chapiteaux composites encadrent les portes du pronaos en mettant en scène le motif du lys au sud et celui du papyrus au nord, évoquant le double pays.

Le nom de Kom Ombo, l'ancienne Ombos des Grecs, provient de l'ancien égyptien noubt qui signifie "la ville de l'or".

En effet, la ville occupait une position stratégique, se trouvant au débouché des ouadi qui permettaient de remonter vers les régions où était extrait l'or.

Détails des reliefs des colonnes de la cour, avec de belles peintures

A gauche, usure des têtes des prisonniers (porte-bonheur)

La déesse Nekhbet peinte sur les plafonds du temple est représentée sous la forme d'un vautour. Elle protège la Haute Egypte.

Ci-dessus, à droite : calendrier gravé sur le mur - à chaque jour correspond une fête dans le temple de Kom Ombo.
Au centre : une représentation montre plusieurs instruments chirurgicaux utilisés par les anciens égyptiens ( scalpels, ciseaux, ...). Ce matériel d'époque romaine est à mettre en relation avec les vertus curatives prêtées à Haroësis.


autres sites