haut de page
Emile VILAPLANA

Saint-Priest (69) : Emile Vilaplana

Ancien maçon d'origine espagnole, Monsieur Émile VILAPLANA est devenu un spécialiste en matière de cadrans solaires. Sous l'enseigne MERIDIANO, il a créé et réalisé de nombreux cadrans solaires et tables d'orientation dans toute la région de Lyon, notamment dans sa ville de résidence : Vénissieux (69) et bien au delà.

Avec "La table aux savants", il a conçu le cadran solaire qui recèle le plus d'informations. Ce cadran figure dans le Guinness des records !




"Ma curiosité pour la gnomonique remonte loin dans le passé, aux années de formation. En ce temps-là, les professeurs de dessin enseignaient aussi à tracer les cadrans solaires par méthodes géométriques. Mais, en ce temps-là, aussi, l’Espagne se déchirait et il fallut rapidement prendre un Etat, pour vivre.
Aussi ce n’est que bien plus tard et en France, que j’ai pu aborder l’étude des maîtres, ceux d’autrefois comme ceux d’aujourd’hui, même si je n’ai pas pénétré jusqu’à leurs plus subtiles élaborations mathématiques.
En créant, patiemment, ces cadrans solaires, j’ai éprouvé, intensément, deux sortes de satisfaction ; d’abord le plaisir de réussir une œuvre, souvent difficile, chaque fois unique et durable, où l’art et la science se joignaient en un aimable mariage ; ensuite le plaisir de faire plaisir à l’ami ou au client destinataire, en donnant à son rêve une vie et une beauté telles qu’il les imaginait, parfois même plus accomplies encore."

Emile Vilaplana


1

2
1 - Pommiers (69) : cadran analemmatique
2 - Nuelles (69) : cadran vertical, déclinant de l'après-midi



"Pour qui connaît un peu la gnomonique, l’œuvre d’Emile Vilaplana ne peut qu’éblouir ! La première chose qui frappe lorsqu’on admire ses cadrans solaires, c’est certainement leur beauté et leur originalité . Monsieur Vilaplana est un véritable artiste qui a réalisé des cadrans magnifiques, le plus souvent en lave émaillée. Même si l’on peut parler d’un “style Vilaplana”, il n’en reste pas moins que chacun de ses cadrans est différent. Différent par son décor, différent par son type, différent par sa taille, par son emplacement. Car l’autre atout d’Emile Vilaplana est sa maîtrise de la gnomonique : du cadran analemmatique au cadran en projection stéréographique en passant par les classiques cadrans verticaux et horizontaux, il a su allier la science rigoureuse et l’art, tout en faisant preuve de pédagogie. Certaines de ses oeuvres sont largement plus que de simples cadrans solaires : l’astronomie, la géographie et même les belles lettres s’y côtoient ! "

Denis Savoie
Président de la Commission des cadrans solaires
Société Astronomique de France

"Sapientibus mensa" " La table aux savants "
Vénissieux (69)
"L'ombre domestiquée"
cadran biface en forme de "Montre à grand-père"
Commelle-Vernay (42)

"Si mon nom apparaît ici, plutôt que celui de tel ou tel d’entre nos collègues qui se sont intéressés aux cadrans d’Emile Vilaplana, c’est simplement parce que nous n’habitons pas loin l’un de l’autre. Alors quand il s’agit de programmer une équation, de calibrer un dessin à l’imprimante ou de raboter quatre mots latins, notre collaboration va de soi. J’y prends un très vif plaisir : inhabile aux arts manuels, j’admire fort le tour de main et le coup de pinceau du cadranier, aussi expert à doser ses pigments « confidentiels » qu’à conduire le four électrique. Mais, au-delà du talent de l’artisan, j’apprécie l’homme rigoureux toujours prêt à affronter une nouveauté, à corriger, à perfectionner, allant parfois jusqu’à détruire pour refaire en mieux.
La cordialité, l’hospitalité, la générosité qui caractérisent aussi bien M. Vilaplana lui-même, que tout son entourage familial, ont fait de nos séances de travail en commun des moments appréciés, pour lesquels je lui redis toute mon amicale gratitude."

Paul Gagnaire