haut de page
Heures temporaires*
* Scaphé grec et scaphé romain

Calendrier égyptien : l'année comporte 12 mois de 30 jours plus 5 jours nommés épagomènes.
Chaque mois est divisé en trois décades par les Egyptiens. Ils découpent la journée en 24 heures. Ils observent le lever d'une douzaine d'étoiles significatives. Ils en déduisent qu'elles divisent la
nuit en douze parties égales. Ils appliquent au jour cette même règle. Les heures étaient nées, un jour en comportait 24. Cependant ces heures avaient des durées inégales.

Les grecs et les romains reprennent cette division du jour en douze parties égales, quelle que soit la saison. Ce sont les heures temporaires ou inégales, de durée variable. En été la durée du jour peut être de 16 h contre 8 h en hiver pour des latitudes de l'ordre de 45 à 58°. Elles sont encore appelées heures judaïques, juives, bibliques ou antiques.
Cette heure est estimée avoir été utilisée du Ier au VIIIème siècle de notre ère, dans l'empire romain d'où le nom "heures temporaires romaines".
A noter que les événements de l’Évangile sont numérotés en heures bibliques à partir du lever du soleil. Leur usage disparaitra avec la diffusion des horloges mécaniques.

Sur un scaphé, cadran solaire antique, le style est placé verticalement. L'heure est indiquée par l'extrémité de son ombre. Il s'agit des heures "temporaires".


temp hiver temp hiver temp hiver
Sur ces trois schémas, on peut voir l'évolution des heures temporaires en fonction des saisons.
Pour les équinoxes, les durées du jour et de la nuit sont égales à 12 h. On parle d'heures équinoxiales

12 h



Les Chaldéens comptaient en base douze, sans doute en relation avec les douze constellations (signes du zodiaque).
Ce choix peut aussi s'expliquer par le fait que 12 est le premier nombre qui se divise par 2, 3 et 4. On utilise la douzaine à une époque où la division décimale n’est pas connue. On remarque également que 60 est le premier nombre divisible par 2, 3, 4 et 5.

Ils décomptaient les heures avec leur pouce sur les douze phalanges d'une main. Entre deux levers du Soleil, ils dénombraient ainsi les 24 heures, la nuit étant intégrée dans ce cycle. L'heure correspondait au 1/24ème de ce cycle. Les heures avaient ainsi la même durée que ce soit le jour ou la nuit, été comme hiver !

Par la suite, ils divisent cette heure en soixante minutes de soixante secondes.