haut de page
**
EX-LIBRIS*
*
AVEC CADRANS SOLAIRES

Un ex-libris (du latin "ex libris meis", "faisant partie de mes livres") est une gravure personnalisée qu’un collectionneur colle sur le contreplat (l’intérieur de la couverture) ou sur la page de garde de ses livres, comme marque d’appartenance. L’ex-libris existe aussi sous forme manuscrite, de tampons, de cachets, etc…


Ex-Libris : ERNEST.P.ROESSLER
avec cadrans solaires
de l'église Saint-Julien
des Rouelles - Le Havre (76)
*

* *
Ex-Libris : Horologium
Édition originale du premier traité sur les cadrans solaires donné par Sebastian Münster
Provenance : Louis Aubret (1695-1748)
conseiller au Parlement de Dombes
Projet d'ex-libris
G[ustave] D[e] R[idder]. S.l., 1924
Dessin à la plume et encre noire sur papier teinté
32 x 25 cm
Gustave De Ridder (1861-1945), notaire parisien, était collectionneur de documents relatifs à l'histoire du costume militaire.
La devise des notaires : “"lex est quod cumque notamus”" "ce que nous écrivons fait loi”", est inscrite dans un cartouche décoré de cadrans solaires.

* *
Ex-Libris : Rena Tucker Kohlman
artiste : Ernest Haskell (1876-1925)
6 × 9.2 cm
Metropolitan Museum of Art
Ex-Libris : ?
DUDUICT, Jacques Le nouveau Sciatere

Ex-Libris : L. BRUNET
Ex-libris politicos : ours blanc et cadran solaire
à propos du meridien de Greenwich
Illustration par L. BRUNET
pour une carte postale espagnole vers 1900
*