haut de page

TABLES GNOMONIQUES REMARQUABLES

Tables gnomoniques : tables horizontales présentant plusieurs cadrans solaires et divers renseignements gnomoniques, géographiques et astronomiques.

Ville
Emplacement
Date
 Nb
cadrans
 Convertisseur
lunaire
 Abaques
 Autres
St-Mars-sous-Ballon (72) Eglise St-Médard
1699
 5
 1
 
 
La Celle (83) Château St-Julien
~1650-1700
 21
 1
 3
 heures de plus de 65 points du globe
Sarzeau (56) Musée Vannes
1743
 6
 1
 
 
Lanvellec (22) Château Rosanbo
disparu
1744
5
 1
 
 
St-Pierre-de-Curtille (73) Abbaye de Hautecombe
1706
 5
 
 
 heures de 47 points du globe
Pont-à-Mousson (54) Musée lorrain Nancy
?
 5
 
 
 

Le plus souvent, les cadrans donnent les heures judaïques (judaicum), astronomiques (astronomicum), babyloniques (babylonicum), italiques (italicum) . On peut rencontrer des cadrans d'azimuts et hauteurs (Almucantaraths), des convertisseurs lunaires, ...

SAINT-MARS-SOUS-BALLON (72)
Église Saint-Médard
[ 48°10'21" N - 0°14'36" E ]
[inv. SAF : 7230101-1]
Table gnomonique : cinq cadrans - 1699
[ Etude détaillée ]

Documentation
Paul Deciron : Cadran solaire en l’église de St-Mars-sous-Ballon
in Sciences et Arts n° 627 – 1987
Alain Ferreira : Cadran horizontal sur mur vertical à l’intérieur de l’église de St-Mars-sous-Ballon
Club Chavillois d’Astronomie- 2008
Michel Ugon : Table de Saint-Mars-sous-Ballon
in Cadran Info n° 21 - mai 2010 , p 102 à 120
Devises :
" Labitur occulte fallitque volubilis actas Nec bona tam sequitur quam prima fuit "
" La vie décevante s'écoule discrètement et l'âge présent ne vaut pas le temps jadis "
[ Deux vers d'Ovide. Le premier provient des Amours, Livre I, Epigramma ipsius VIII, vers 49.
Le second provient de L’Art d’aimer, Livre III, vers 59. ]

" Stat sua cuique dies breve & irreparabile tempus Omnibus est vitae "

" Les jours de chacun sont comptés et, pour tous, le temps de la vie est bref et irréparable "
[ Virgile, Enéide, Livre X, vers 560 ]

" Tempora labuntur tacitisque senescimus annis Et fugiunt fraeno non remorante dies "
" Le temps s'écoule et nous vieillissons au fil de muettes années. Nos jours s'enfuient que nul frein n'arrête "
[ Ovide, Les Fastes, Livre VI, vers 773 ]

SAINT-PIERRE-DE-CURTILLE (73)
Abbaye d'Hautecombe
[ 45°45'10" N - 5°50'17" E ]
[inv. SAF : 7327301-2]

Table gnomonique : cinq cadrans - 1706
restaurée en 1786 et 1852
stockée contre un mur du cloître
ensemble de cinq cadrans
table horizontale gravée sur ardoise, style triangulaire,
dans les angles, petits cadrans à styles droits
Documentation
Paul Gagnaire : A Hautecombe, un cadran sur ardoise ... p 152 à 156
in Cadrans solaires en Savoie
Société Savoisienne d'Histoire et d'Archéologie - Mémoires et documents - tome CI - 1999
 
Cadran horizontal sur ardoise.
Ce cadran admirable, bien que très dégradé, se présente comme une dalle d'ardoise carrée, de 0 m 80 de côté, assujettie sur un entablement de pierre blanche. La colonne porteuse est restée au bord du lac.
Comprend une table principale dont les lignes horaires sont matérialisées par treize colonnes de chiffres, chacune décalée d'un rang par rapport à ses voisines. Chaque colonne contient 24 chiffres (2 fois 12), si bien que la figure obtenue représente 24 cadrans solaires emboîtés les uns dans les autres et évoquant des gradins de stade. A leur arrivée sur le diamètre, ces colonnes de chiffres sont prolongées par le nom de villes ou de régions du monde (cadran géographique)
Ainsi, à tout moment, l'ombre indique l'heure d'Hautecombe et l'heure de 47 autres points du globe, à raison de deux localisations pour une seule heure.
On constate que la longitude de certaines contrées était encore très mal connue au début du XVIIIème siècle.
Cette table principale est équipée d'un style triangulaire tordu, sans doute postérieur à la date de création du cadran.
Dans les angles, quatre cadrans annexes, plus petits et tous dotés d'un gnomon vertical, donnent d'autres familles d'heures dont il a été parlé plus haut, sous les appellations de judaicum, astronomicum, babylonicum, italicum.
Deux cartouches portent les inscriptions : – Reparatum a f. Arsenio Cap. 1852 – … – 1706 Reparat 1786
Ce frère Arsène est le célèbre Jean-Marie Dumurger, auteur du « gnomon » du lac d'Annecy et de plusieurs cadrans dans les couvents de capucins de Haute-Savoie.
Ce cadran est, à l'évidence, directement inspiré de l'Horologium Catoptricum présenté dans Emmanuel Maignan, Perspectiva horaria…, Rome 1648, tome II, page 142.
Ce même dessin a pu également inspirer le célèbre Père Jean Bonfa s. j. (1638-1724) pour ses fresques de l'horloge luni-solaire au lycée Stendhal, à Grenoble, qu'il a peinte en 1673.
[ © Texte de Paul Gagnaire ]

LA CELLE (83)
Château de Saint-Julien
[ 43°23'42" N - 5°58'31" E ]
[inv. SAF : 8303704-1]
ensemble de 28 cadrans
horizontale, gravée, peinte sur un bloc de pierre
Devise : " Suis spatiis transeunt universa sub coelo "
  " Au temps déterminé, toutes choses passent sous les cieux ".
[ partie terminale de l’Ecclésiaste, chapitre III, verset 1 - Version de la Vulgate ]

Documentation
Paul Gagnaire
Michel Ugon
" L'étrange table de Saint-Julien "
Cadran Info n° 19 – mai 2009, p 94 à 125
Michel Ugon " 37 cadrans, 6 abaques, 4 tables "
Cadran Info n° 20 – oct 2009, p 92 à 94

SARZEAU (56)
[ 47°31'37" N - 2°46'09" W ]
[inv. SAF : 5626002-1]
Cet ensemble est placé au musée d'Histoire et d'Archéologie de Vannes - 2, rue de Noé, château Gaillard
Table gnomonique horizontale, gravée sur ardoise carrée comportant 6 cadrans et un correcteur lunaire à disque tournant
heures italiques et babyloniques, azimuts et hauteurs, daté 1743
Devise : " Regia Cedant insignia cruci " " Les puissants royaumes cèdent devant la Croix "
" Sis memor occasus sole oriente tui " " Dès que le jour naît, rappelle-toi que tu dois mourir "


Documentation
Michel Ugon " 37 cadrans, 6 abaques, 4 tables "
Cadran Info n° 20 – oct 2009, p 92 à 94
"Table de Sarzeau"
Cadran Info n° 20 – oct 2009, p 101 à 109



dessin tracé par Jean-Paul Cornec d'après des relevés effectués directement sur la plaque du cadran

LANVELLEC (22) : château de Rosanbo
[ 48°37'32" N - 3°33'10" W ]
[inv. SAF : 2211901-1]
Table gnomonique octogonale, datée 1744
Cette œuvre a été dérobée en 1988. Elle a été heureusement étudiée auparavant par Jean-Paul Cornec
Devise : " Utere praesenti memor ultimae "
" Profite de l'heure présente, souviens-toi de la dernière (heure) "
Monogramme du Christ
Documentation
Michel Ugon " 37 cadrans, 6 abaques, 4 tables "
Cadran Info n° 20 – oct 2009, p 92 a 94
R. Majendie " Le cadran solaire de Vannes"
Extrait du BSPM (Bulletin de la Société Polymathique du Morbihan) 1998
tome CXXIV, p 99 à 106
M. Hourrière Extrait du BSPM (Bulletin de la Société Polymathique du Morbihan) 1963
p 23 à 256

NANCY (54) : Musée historique Lorrain - Palais ducal - Inv. 95.1057
cette table en exposition, proviendrait de l'Université de Pont-à-Mousson (54) ®
[ 48°54'19" N - 6°03'17" E ]
[inv. SAF : 5439505-3]
Bronze gravé, vers 1620-1630 : table gnomonique regroupant 5 cadrans solaires distincts
Devises dans deux cartouches en bas : " Puisque la mort te doit surprendre à tout' heure il faut l'attendre "
" Douze heures mesurent le jour quelle finira ton séjour "

Monogrammes du Christ et de la Vierge dans deux cercles rayonnants
Sur les côtés, deux figures allégoriques
Dans le coin à gauche, signature à rebours : A. Hanzelet.
Grand cadran en bronze, avec cinq points donnant les indications suivantes : - Horloge contenant les méridiens de quelques villes principales du monde - Horloge horizontale avec les arcs des signes du zodiaque à lelevation de 48 Degrés 30 mi. - Horloge antique avec les acs que monstrent la grandeur du jour et des nuicts. - Horloge Italique et Babylonique. - Delineation gnonomique des azimuths et almycantarahs. A la partie supérieure se trouvent gravés les deux monogrammes IHS et MA , ainsi qu' du cuivre, se lit, : Puis que la mort te doit surprendre à tout'heure il te faut l'attendre, et Douze heures mesurent le jour quelle finira ton séjour ?