haut de page

Rémi Potey
Rémi POTEY

Site Rémi Potey
Rémi Potey
Beaucoup de cadrans solaires rencontrés dans le Queyras sont signés Rémy Potey. Ce cadranier contemporain est originaire de Jarville : il a fait ses études au lycée de la Malgrange près de Nancy. A 18 ans il abandonne ses études juste avant le bac pour devenir berger dans la Queyras ( il y était parti en camp scout et s'était promis d'y revenir ). Pendant qu'il garde ses troupeaux il dessine des villages et des paysages, les animaux de la montagne.
Son talent est vite remarqué, en particulier, par le courrier de Queyras. On lui demande de dessiner une affiche représentant les clochers du Queyras.

doigt"Rencontre Rémi Potey" ( Le Courrier du Queyras - n° 68 - été 1995)


En 1986 il restaure son premier cadran solaire : celui d'Aiguilles, il va en restaurer une trentaine. En 1984 il crée son premier cadran sur le temple de Fontgillarde, mais ne connaissant pas les techniques, deux ans plus tard la peinture cloquait et tout son travail était à refaire. Il va alors étudier les techniques des anciens, en particulier celle de Zarbula. C'est la technique de la peinture à fresque ( a fresco ) il peint sur un enduit de chaux encore frais avec des pigments naturels.

On reconnaît facilement les cadrans de Rémy Potey : il reprend souvent pour thème les paysages et les scènes animalières : on rencontre souvent le chamois, la marmotte, l'aigle, le lagopède, le tétras lyre, le bouquetin ou encore les papillons.
En 1994 il obtient le prix du Dunhill qui récompense les artisans exceptionnels. En 1998 il passe plusieurs mois à Rome pour se perfectionner dans la technique de la fresque. Actuellement Rémy Potey vit dans la région de Gap à Laser
Les cadrans de Rémi Potey se reconnaissent aussi à sa signature :