haut de page
Pie X : un pape gnomoniste
*

*

Giuseppe Melchiorre Sarto : né à Riese (TV)  en Vénétie le 2 juin 1835, mort le 20 août 1914 à Rome.

Il est ordonné prêtre en 1858 dans la cathédrale de Castelfranco Veneto et devient vicaire de la paroisse de Tombolo (PD). Nommé archiprêtre de Salzano en 1867, puis  chanoine de la cathédrale de Trévise en 1875, il devient directeur du séminaire du diocèse. En 1884, il est consacré évêque de Mantoue, avant de devenir Patriarche de Venise en 1893.

Pape du 4 août 1903 à sa mort en 1914, sous le nom de Pie X, il fait face à la loi française de séparation de l'Église et de l'État, votée par le parlement le 9 décembre 1905.
Bien que la majorité des évêques français conseille de se plier à la loi, Pie X interdit toute collaboration. Cette opposition compromet la création des associations cultuelles, prévues par la loi.  Les biens immobiliers de l'Église sont transférés au profit de l'État. Ce n'est qu'en 1923 que la situation est débloquée par la création des associations diocésaines.

*
* * *

Passionné d’astronomie et de mathématiques, jeune prètre, il construisit  des cadrans solaires.
Il en réalise un pour le presbytère d’Onara, paroisse voisine de Tombolo ; et un autre pour l’église de Fontaniva.  Il a probalement construit le cadran solaire du séminaire diocésain de Trévise, lorsqu’il y fut professeur et directeur spirituel.

Devenu pape, l’intérêt de Pie X pour ces domaines de connaissance ne se démentit pas. Il renforça les structures de l’Observatoire météorologique et astronomique vatican, qu’il confia en 1908, à la direction du P. Johan Geor Hagen, jésuite autrichien, astronome de renommée internationale.
Et ces cadrans solaires nous donnent aussi un témoignage de cet humour qui le caractérisait : un paroissien de Fontanava, reçu en audience papale, lui dit "Très saint Père, le cadran solaire que vous avez construit à Fontanava ne fonctionne pas très bien."
Pie X lui répondit : "Eh bien, mon cher, à l’époque je n’étais pas encore infaillible !"

*
Séminaire de Trévise
*
Presbytère de Tombolo

*
Eglise de Fontaniva
"QUESTO OROLOGIO SOLARE
È OPERA
 DEL REV: DON GIUSEPPE SARTO
CAPPELLANO A TOMBOLO 1866
ORA PAPA PIO X 1903
IL COMMUNE"
* "CE CADRAN SOLAIRE
EST L'OEUVRE
  DU RÉVÉREND DON GIUSEPPE SARTO
AUMONIER A TOMBOLO 1866
DEVENU PAPE  PIE  X 1903
LA COMMUNE"

doigt  Saint Pie X, pape et gnomoniste [Diocèse de Fréjus-Toulon ]
ISTITUTO COMPRENSIVO STATALE “G. SARTO”
Giuseppe Melchior Sarto - Pius X [Ta-Dip, Reinhold Krieger]
SULLE ORME DI SAN PIO X [Museo San Pio X]
SAN PIO X COSTRUTTORE DI MERIDIANE [Conférence de Elsa Stocco - vidéo 71:58]
*