haut de page

 

L'OMBRE ENNEMIE DU CADRAN SOLAIRE ...

"Nihil sine sole" "Sans le Soleil je ne suis rien"

L'ombre, meilleure amie mais parfois pire ennemie du cadran solaire. Les ombres d'une avancée de toit, d'un arbre ou d'un bâtiment situés à proximité, peuvent venir occulter totalement ou partiellement un cadran solaire à certains moments de la journée ou de l'année. Le cadran devient alors purement décoratif et perd sa fonction d'horloge.

L'ombre d'un toit évolue au cours de la journée et de l'année. Au solstice d'été, le soleil est au plus haut, l'ombre projetée du toit est la plus importante.

fig 1

fig 2

Le choix de l'emplacement d'un cadran solaire doit prendre en compte ces contraintes, pour au moins, limiter la portée de ces ombres "parasites".
La figure 1 montre la zone d'éclairement partiel du cadran dans la journée
Sur la figure 2, en supposant que l'ombre soit celle observée au solstice d'été, on constate que :
- en position 1, le cadran est totalement occulté à un moment de la journée
- en position 2, le cadran est partiellement occulté à un moment de la journée
- en position 3, le cadran est toujours éclairé dans la journée




La Bâtie-Montgascon : Mairie
[ 45°34'47" N - 5°31'43" E ]
Cadran déclinant de l'après-midi (13° Ouest)
peint par Jean-Claude Barnier
Etude : Michel Lalos avec les conseils avisés de MM. Denis Savoie et Michel Ugon
simulation réalisée avec le logiciel Shadows de François Blateyron
Devise :" Lou Soula bri pe tui " " Le Soleil brille pour tous"
La forte avancée du toit (1 m 40) occulte, en été, une grande partie du pignon, du matin jusqu'au milieu de l'après-midi.
Cela a été confirmé par la simulation réalisée par Michel Ugon

Pour un meilleur éclairement du cadran, il a été décalé vers l’Est et vers le bas.

réalisation
- 2010

Rochefort : église
Deux cadrans peints sur enduit sur le clocher :
- cadran sud
- cadran ouest

Schéma de fonctionnement des cadrans
établi par Paul Gagnaire