Baradelle Jacques-Nicolas (1701- ~1770) : fabricant d'instruments scientifiques

filleul de J. Cassinni, directeur de l'Observatoire de Paris
apprenti chez J. Le Maire en 1717 et chez N. Bion en 1719
reçu maître fondeur en 1725
Il s'est établi en 1725 à Paris, quai de l'Horloge du Palais "à l'enseigne de l'Observatoire". Il fabriquait des instruments de navigation, des cadrans solaires (cadrans équinoxiaux de grande dimension), des sphères astronomiques et géographiques.
Ces sphères, instruments de démonstration destinés à représenter les mouvements apparents du ciel, sont construites selon le système de Ptolémée, avec la Terre au centre du système planétaire.
Les anneaux, ou armilles, peuvent être réglés et placés selon la longitude et la latitude du point d'observation, ce qui permettait le calcul géométrique des coordonnées des étoiles.
Considérée comme un symbole de la connaissance, la sphère était un accessoire primordial du cabinet d'étude.