haut de page


LA MARQUE DES HEURES SUR LES CADRANS SOLAIRES


Le marquage des heures se fait avec les chiffres romains ou les chiffres arabes. L'usage des chiffres romains est une facilité pour le graveur qui ne trace que des segments de droite. Les chiffres arabes ont des formes variables selon le temps et les utilisateurs.
Traditionnellement, seules les lignes horaires de temps vrai étaient numérotées en chiffres romains.

  • Il existe deux formes de numération romaine : la forme additive et la forme soustractive.
  • Le 4 se représente par IIII en additif et par IV en soustractif, sur les cadrans (et les horloges) on retrouve les deux.
  • Le 8 se représente par VIII en additif et par IIX en soustractif, on n'utilise pratiquement que la forme additive sur les cadrans.
  • La forme soustractive pour 9 ( IX ) et 14 ( XIV ) est systématique.

Le marquage se fait quelquefois en mélangeant chiffres arabes et romains.

L'heure de midi sera marquée par 12, XII ou la lettre M. Rémi Potey utilise le monogramme , rencontré à St-Crépin (05), à Souliers (05) et à St-Génis (05).

Le décompte des heures de 0 à 24 a été adopté en France en 1912 pour les usages de la vie civile. Cette convention a été utilisée sur les cadrans créés ou rénovés après cette date.


Dans leur ouvrage "Le Rêve d'une Ombre", Paul Gagnaire et Yves Opizzo donnent une explication à l'usage de marquer 4 heures par IIII. "Le fait d'écrire IIII au lieu de IV permet d'obtenir sur la table du cadran 4 nombres composés avec des I (I,II,III,IIII), 4 nombres composés avec des V (V, VI, VII, VIII) et 4 nombres composés avec des X (IX, X, XI, XII). L'équilibre esthétique obtenu serait la raison retenue également pour de nombreuses horloges mécaniques ..."


Le Bez (05) - 1994
XI    XII    I   ...    IV

Saint-Véran (05)

Mortagne-au-Perche (61)


Névache (05) - 1785
XI    XII    I    ...    IIII

Briançon : Fontenil (05)

Mortagne-au-Perche (61)

La Salle-les-Alpes (05)


Saint-Chaffrey (05) - 2005
XI    M    I    ...    IV



Le Chevain (72) - 1998

Les Vigneaux (05)

XI    M    I    ...    IIII


Montgenèvre (05) - 1992



Chantrigné (53)
XI    XII    XIII    XIV    ...

Montgaudry (61)


Montabon (72) - 2001


Guillestre (05) - 1992
XI    M    XIII    XIV    ...



Vars-Ste-Catherine (05) - 1990

 



Vars-Ste-Catherine (05) - 1883
XI    12    I    II    ...

Guillestre (05)


Barcelonnette (04)
10    11    12    I    II    ...
La numération arabe est utlisée pour les heures du matin, les heures de l'après-midi sont écrites en chiffres romains.

Le Pas (53)

Guillestre (05)

8 en numération romaine
soustractive : IIX
9 en numération romaine
additive : VIIII

Fouillouse (04)


Pourrières : Usseaux (I)


Midi indiqué par le monogramme de la Vierge



Saint-Crépin (05) - 2007


Chapelle de Souliers (05) - 2006

Saint-Génis (05) - 2007


Briançon : Fontenil (05) - 1719
10    11    12    1    2    ...
à noter la très belle forme des chiffres sur le cadran du Fontenil

Champcella (05)

La Fresnaye-sur-Chédouet (72)

Gaudissard (05)


Arvieux (05)
10    11    12    13    14    ...

Méolans : Chaudon (04)

Méolans : Rioclar (04)


Briançon : Pont-de-Cervières (05)
10    11    M    1    2    ...

Balboutet (I)

Saint-Véran (05)

Dormillouse (05) - 1992

"Les heures des Anges"

Certains cadrans présentent une graduation dite "vue du ciel". Les nombres sont écrits comme si on les observait du centre du cadran. Pour le passant, 12 heures sont marquées IIX, 11 heures IX, etc...
Ce mode de graduation est quelquefois utilisé sur une partie du cadran : heures du matin ou heures de l'après-midi.
Ces heures dont les chiffres romains sont tracés"la tête en bas" pour pouvoir être lus depuis le ciel sont dites  "Heures des Anges"

Quelques curiosités
: heures manquantes, chiffres romains inversés, double graduation (romaine et arabe)


Briançon : Fortville (05)

Val-des-Prés (05) - 2005

Ceillac (05) - 1732

Montbardon (05) - 1928
L'heure IV n'est pas marquée, oubli ou manque de place.
L'heure IV est marquée à l'envers par rapport aux autres heures, pour une meilleure lecture.
Le chiffre V est pacé à l'envers
Les heures VII et VIII sont marquées IIV et IIIV ("vues du ciel")


Aiguilles-en-Queyras (05)

Daon (53)
Ce cadran de 1963 marque les heures solaires en chiffres romains et les heures légales (décalées d'une heure) en chiffres arabes. L'heure d'été a été instituée en 1976.
Les heures du matin se lisent à partir de l'intérieur du cercle ("vues du ciel"), les autres de l'extérieur.

*
Großbottwar (DE-BW) :
Rathaus
*
On remarque la notation du chiffre V (V à l'envers)

"Marquage moderne" des heures


Méaudre (38)
[inv. SAF : 38225**-*]
Sur ce cadran moderne, les heures sont marquées à l'aide de deux codes : 1 trait (5) et un point (1)

Londres : Cadran horizontal créé à la demande de J. TAYLOR
(de la British Sundial Society)
En hommage aux trois pères de l’informatique Jacquard, Boole et Babbage, les lignes horaires sont numérotées en binaire par des pastilles noires et blanches.
Réalisation E. Vilaplana - 1996