haut de page


QUELLE HEURE EST-IL ?
DE QUELLE HEURE PARLEZ-VOUS ?



Pourquoi chercher midi à quatorze heures ?

La mesure du temps ...

Mesurer le temps consiste à situer un phénomène dans une chronologie générale pour laquelle il faut avoir défini un instant origine et une unité de mesure constante.

Unités de temps : notions de jour, d'heure, de minute, de seconde

Divisions du temps : notions de calendier, de chronologie, de semaine, de mois, d'année, de siècle

... le soleil comme repère du temps


Heures solaires
...
heures solaires vraies

Jusqu'en 1891, chaque ville de France avait sa propre heure calculée par rapport à la position du soleil à une heure précise dans le ciel (par exemple midi), la même pour tous les points situés sur le même demi-cercle passant par les pôles. C'est le temps (ou heure) solaire.
Le temps solaire vrai est en fait le temps indiqué par un cadran solaire. Ainsi l'heure solaire est donnée par le Soleil (ombre du style) sur un cadran solaire.
Ce temps est local et non uniforme :

      - local car il dépend de la situation géographique du lieu (longitude)
      - non uniforme dans la mesure où il dépend de fluctuations comme l'inclinaison de l'axe de la terre et l'excentricité de l'orbite de la terre.
En réalité, le temps solaire n'est pas un temps, mais un angle : l'angle horaire du Soleil en un lieu et à unt instant donnés. Cet angle augmente proportionnellement au temps.
L'échelle de temps qui lui correspond est le Temps Universel (UT)


Heures moyennes
ou
heures uniformes

Lycée d'altitude - Briançon (05)

Le temps solaire moyen correspond au temps solaire vrai débarrassé des fluctuations dûes à deux phénomènes :
      - l'inclinaison de l'axe de la terre
      - l'excentricité de l'orbite de la terre
Le temps solaire moyen est le temps solaire vrai, corrigé de l'équation du temps. Il est local et uniforme. On parle d'heures moyennes ou heures uniformes.

Afin de régler les horloges, on a eu recours aux méridiennes qui indiquent midi.


Heures inégales
ou
Heures temporaires
Les grecs et les romains divisent le jour en douze parties égales, quelle que soit la saison. Ce sont les heures temporaires ou inégales, de durée variable. En été la durée du jour peut être de 16 h contre 8 h en hiver. Elles sont encore appelées heures judaïques, juives, antiques ou bibliques.
Cette heure est estimée avoir été utilisée du Ier au VIIIème siècle de notre ère, dans l'empire romain d'où le nom " heure temporaire romaine ".
Les événements de l’Évangile sont numérotés en heures bibliques à partir du lever du soleil. Leur usage disparaitra avec la diffusion des horloges mécaniques.

Heures équinoxiales
Pour les équinoxes, les durées du jour et de la nuit sont égales à 12 h. On parle d'heures équinoxiales

Heures canoniales
Eglise Saint-Hyppolyte - Vivoin (72)

cadran canonial à 12 secteurs

Les heures canoniales règlent la vie monastique et ecclésiastique. Elles désignent les instants de prières et les prières elles-mêmes.
Traditionnellement, la journée comporte huit heures canoniales et dont une de nuit :
     - Matines ou vigiles : dans la nuit.
     - Laudes : à l'aurore.
     - Prime : première heure du jour (vers 7 heures du matin).
     - Tierce : troisième heure du jour (vers 9 heures du matin).
     - Sexte : sixième heure du jour (midi).
     - None : neuvième heure du jour (vers 15 heures).
     - Vêpres : le soir (entre 17 heures et 19 heures).
     - Complies : avant le coucher.
Les règles varient selon les ordres monastiques.


[Compléments]


Les heures italiques étaient comptées à partir du coucher de Soleil de la veille, de 0 à 24. La durée de l'heure est égale au 24ème de la période séparant deux couchers du Soleil.. Ces heures ont été en usage jusqu'à la fin du XVIIIe siècle en Italie.
"Horae ab occasu" heures depuis le coucher du soleil.
Heures italiennes
On parle d' heures italiennes lorsqu'on prend en compte l'Angélus ½ heure après le Coucher du Soleil. Dans ce système les heures de jour sont notées avec un compte "à rebours" : 23h (1h avant le coucher), 22h (2h avant le coucher), ….

Heures babyloniques Balboutet ( Val Chisone - Piémont -Italie)
Balboutet (Italie)
Les heures babyloniques étaient comptées à partir du lever du Soleil (mais avec des heures constantes contrairement aux heures temporaires), de 0 à 24. La durée de l'heure est égale au 24ème de la période séparant deux levers du Soleil.. Ces heures sont pratiques puisqu'elles donnent le temps écoulé depuis le lever de Soleil. Ces heures étaient utilisées par les Chaldéens, les Egyptiens, les Perses, les Syriens et les Grecs.
"Horae ab ortu"
heures depuis le lever du soleil.

Heures bohémiennes
Les heures babyloniques sont aussi appelées heures bohémiennes. Ce décompte horaire a été introduit en Hongrie et Bohême en 1360 par l'Empereur d'Allemagne Charles IV (1316-1378). Elles ont été en usage jusque vers 1650.
Heures turques
Les heures turques, utilisées dans les tables et sur les cadrans solaires ottomans, sont dérivées des heures babyloniques en comptant 12 au Lever du Soleil.

On dit parfois que les heures de Nuremberg sont des babyloniques le matin et des italiques l'après midi. En réalité, elles sont plus complexes.
Le système des heures de Nuremberg est un système mixte d'heures égales utilisant le Lever et le Coucher du soleil comme origines.
Le matin, l'heure de Nuremberg vaut l'heure vraie moins l'heure du lever ; le soir, elle vaut l'heure du coucher plus l'heure vraie (l'une et l'autre avec 1 et non pas 13, etc.). On passe, virtuellement, d'un comput babylonique à un comput italique. Toutefois ces computs ne sont pas absolument "purs" puisqu'ils se déploient dans des espaces où l'heure est artificiellement stabilisée.

Heures bâloises
Bâle : Münsterplatz
 cathédrale, clocher
Les heures bâloises  utilisées à Bâle en Suisse entre 1422 et 1798 sont telles que midi est désigné par 1 h.

doigt Heures planétaires

Grandes heures
 Petites heures
Les grandes heures  correspondent au décompte en 24 heures.
Les petites heures  correspondent au décompte en 12 heures de jour et 12 heures de nuit.

Heures décimales
ou
heures révolutionnaires
ou
heures républicaines
Atelier Hélios
St-Georges-le-Gaultier (72)
Cadran en plâtre
réalisé par J.M. Ansel
réplique par moulage, du cadran original de St Aubin-Fosse-Louvain (53), gravé sur ardoise en 1794.

La Convention, a décrété en 1793, que le jour se divisait selon le système décimal, de minuit à minuit, en 10 heures de 100 minutes. Ces heures sont appelées décimales ou républicaines ou révolutionnaires.

1 jour = 10 heures de 100 minutes
1 minute = 100 secondes
ainsi : 1 heure décimale = 144 minutes classiques

doigt Compléments

"Temps des horloges"
En 1641, Louis XIII stipule qu'il faut « régler les horloges publiques suivant le cours du soleil »
A partir de 1816, le réglage des horloges publiques doit se faire sur le temps solaire moyen.

Heures universelles
En 1911 , la France finit par décider de se référer au méridien de Greenwich. [Compléments]. Le temps défini par rapport à ce méridien retenu comme origine est appelé Temps universel (T.U. ou U.T. pour Universal Time).
Jusqu'à cette date, l'heure était définie par rapport au méridien de Paris. La "nouvelle heure" retarde de 9 minutes et 21 secondes par rapport à l'ancienne.

Heures légales
Le temps légal est le temps imposé par la loi à tous les habitants d'un même pays.
L'heure légale indique le temps moyen du fuseau horaire de rattachement, augmenté de l'heure d'été ou d'hiver. C'est l'heure de la montre.

Heures d'hiver
et
heures d'été
En avril 1916, pour économiser l'énergie, à l'initiative d'André Honnorat, député des Basses-Alpes, la France instaure l'heure d'été en avance de 1 h sur le temps universel. Cette mesure entrera en vigueur le 19 mars 1917.
En 1976, en pleine crise du pétrole, la France adopte l'heure d'été et l'heure d'hiver respectivement en avance de 2 h et de 1 h sur le temps universel.
Le passage à l'heure d'été se fait le dernier dimanche de mars à 2 h du matin. Jusqu'en 1995, le retour à l'heure d'hiver se faisait le dernier dimanche de septembre à 3 h, mais depuis 1996, il s'effectue le dernier dimanche d'octobre à la même heure.

Heure administrative
L'heure administrative correspond à la correction (au décalage) suivant les saisons. Cette heure vaut + 1 ou + 2 selon que l'on est en hiver ou en été.

Heure longitudinale
L'heure longitudinale correspond à l'écart horaire entre l'endroit où on se trouve et le méridien de Greenwich.

Heure de la montre ( heure légale) = Heure du cadran (heure solaire) ± Correction d'Equation du Temps [heure moyenne]
± Correction longitudinale (heure longitudinale)

+ Correction administrative (heure administrative)
conv_hs_hl
Heures sidérales
 

heures astronomiques
Le temps sidéral signifie littéralement « temps d'étoile ». En astronomie, on s'intéresse à la durée de rotation de la Terre relativement aux étoiles « fixes », et non pas par rapport au Soleil.
Une journée sidérale est 4 minutes plus courte qu'une journée solaire. Au lieu de définir la journée sidérale comme étant de 23 heures 56 minutes, on définit l'heure sidérale la minute sidérale et la seconde sidérale comme étant la même fraction d'une journée que leurs homonymes solaires.
Ainsi 1 seconde solaire = 1,00278 secondes sidérales.

Les
heures astronomiques divisent le jour en 24 heures égales dont la première débute à midi solaire.

Temps GMT
Temps UT

Temps TE
Temps UTC
Temps TAI

Du soleil ...

Le Temps moyen de Greenwich, en anglais Greenwich Mean Time, abrégé en GMT, est le temps solaire moyen au méridien de Greenwich, méridien d’origine des longitudes. Il a servi de référence temporelle dans le monde pendant une majeure partie du XXème siècle, avant d’être remplacé par le Temps universel coordonné (UTC) en 1972. L'heure GMT était comptée à partir de midi et donc décalée de 12 h par rapport au temps universel (méridien 0).

Le Temps des Éphémérides (TE) est obtenu en mesurant la position du Soleil par rapport à des étoiles de coordonnées connues.

Le Temps Universel Coordonné (UTC) résulte de la mesure du temps assurée à l'aide d'horloges atomiques (Temps Atomique International, TAI). C'est la référence de temps actuelle. Contrairement au Temps Universel (UT), l'UTC n'est pas lié à la rotation de la Terre, il est donc stable.
Le temps UTC est compté à partir de minuit (toujours par rapport au méridien zéro). Des secondes intercalaires sont ajoutées occasionnellement pour faire en sorte qu'il ne s'écarte jamais de plus d'une seconde de l'heure solaire moyenne. Ainsi une seconde a été ajoutée à l'année 2008.

secondes intercalaires


... à l'horloge atomique.

H I S T O I R E ...de seconde
E
U
R
E
Première définition de la seconde (définition officielle de la seconde du Système International d'unité jusqu'en 1960)
La seconde est la 1/86400ème partie du jour solaire moyen.
Echelle de temps : Temps Universel (UT)
Deuxième définition de la seconde
(de 1960 à 1967) :
La seconde est la fraction 1/31.556.925,9747 de l'année tropique année tropique pour 0 janvier 1900 à 12 heures de temps des éphémérides.
Echelle de temps : Temps des Éphémérides (TE)
Troisième définition de la seconde
(depuis 1967) :
La seconde est la durée de 9.192.631.770 périodes de la radiation correspondant à la transition entre les deux niveaux hyperfins de l'état fondamental de l'atome de Césium 133.
Echelle de temps : Temps Atomique International (TAI)

LES MAÎTRES DU TEMPS ... Bureau International du Temps (BIH)
Le BIH a été créé en 1911 afin d'unifier l'heure dans le monde, installé à l'Observatoire de Paris il avait deux missions. L'existence du BIH s'est achevée le 1er janvier 1988. En fonction des missions, deux organismes distincts lui ont succédé.
Élaboration de l'échelle du temps atomique international
Détermination de la rotation terrestre
Mission transférée en 1985 au
Bureau International des Poids et Mesures (BIPM)
Pavillon de Breteuil, à Sèvres
Mission assurée depuis 1988 par le
Bureau central du Service International de la Rotation Terrestre

Observatoire de Paris

Horloge parlante
*

L'horloge parlante, une invention de Ernest Esclangon, a été mise en service le 14 février 1933.
doigtArticle DL 28/07/2014 - "Ernest Esclangon, entre ciel et temps "

Le décompte des heures : de 0 à 24 ... ou grandes heures !

A compter du 1er juin 1912, on adopte pour les usages de la vie civile (par exemple pour les chemins de fer), le décompte des heures de 0 à 24.

Avant, on distinguait les heures du matin de 0 (minuit) à 12 (midi) et les heures de l'après-midi de 0 (midi) à 12 (minuit). Midi est désigné par le chiffre 12, minuit par 24 lorsqu'il s'agit de l'arrivée d'un train ou par 0 s'il s'agit d'un départ.