haut de page
Globes terrestres - Globes célestes


Munich : Deutches Museum
Globes terrestres avec mobilier

Le globe ou sphère terrestre constitue une maquette de la Terre à une échelle réduite. La nature sphérique de la terre est connue depuis l'Antiquité.
Au fil du temps, les globes seront corrigés et enrichis en fonction des découvertes. Les grands voyageurs comme Christophe Colomb, Vasco de Gama Magellan ou le capitaine Cook, élargissent considérablement les connaissances géographiques de la Terre.
Le problème de la mesure de la longitude est un enjeu crucial pour les géographes. Pendant plus de 16 siècles, ce problème a fait l'objet de bien des recherches.
Le 24 avril 1634 Louis XIII prend une ordonnance fixant l'origine des longitudes à l’île de Fer. L'île de Fer, également connue sous le nom El Hierro ou Ferro, est la plus petite et la plus occidentale des îles Canaries. Pourquoi ce choix ? Sans doute parce qu'on considérait cette île comme placée à l'extrémité du monde. Cela permettait d'avoir une valeur positive pour toutes les longitudes de l'Europe.
La différence avec le méridien de Paris, est, suivant Cassini, de 1h19’26" (environ 20° ouest de Paris). Le méridien origine de l'île de Fer est abandonné au profit de celui de Paris en 1792.
En 1911, la France finit par retenir le système des fuseaux horaires basé sur Greenwich, adopté comme standard international en octobre 1884 à la conférence internationale du méridien de Washington.

Le globe céleste est une modélisation de la sphère céleste. Il représente l’ensemble de l’Univers avec la Terre au centre.


Globes de Coronelli
Globe terrestre
Globe céleste
présentés à l'exposition "Cartes et figures de la terre" au Centre Georges- Pompidou en 1980.
© Photographies J.Cl. Planchet - BnF, Département des Cartes et plans, GE A 499 RES & GE A 500 RES

Ces globes réalisés en 1683 par Vicenzo Coronelli, offerts par le cardinal d'Estrées Le cardinal d'Estrées, ambassadeur de Louis XIV à la cour de Rome.
Il passe commande à Coronelli de deux globes, pour les offrir au roi. Coronelli s'installe alors à Paris en 1681, où il résidera deux ans.
à Louis XIV, étaient à l'origine destinés au château de Versailles. Ces deux sphères, réalisées de 1681 à 1683, mesurent 382 cm de diamètre et pèsent environ 2 tonnes chacune.
Ces globes, dits globes de Coronelli ou globes de Marly, appartiennent aux collections du département des cartes et plans de la Bibliothèque nationale de France
Le globe terrestre présente l'état des connaissances géographiques et les savoirs sur les civilisations indigènes des trois continents Asie, Afrique, Amérique des Européens pour la décennie 1670-1680.
Le globe céleste représente l’ensemble de l’Univers tel qu'il était le jour de la naissance de Louis XIV, le 5 septembre 1638. Il présente 1 880 corps célestes figurés par des bossettes de bronze doré et 72 constellations figurées sous des formes symboliques d’animaux ou de personnages mythologiques. Jean-Baptiste Corneille, peintre de ce globe, réalise là une œuvre d’iconographie allégorique dans un sompteux camaïeu de bleu.


Voir les deux sphères céleste et terrestre du Musée de la Céramique à Rouen (76) réalisées en 1725 .


Musée de Göttingen

Le plus ancien globe terrestre, connu et qui nous est parvenu, a été réalisé à Nuremberg en 1492 ( année de la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb). Il est l'oeuvre de Martin Behaim. Sur ce globe de 51 cm de diamètre ne figurent pas l'Amérique et l'Australie.
Martin Waldseemüller, cartographe, adapte en 1507 l'imprimerie à la fabrication de globes en créant les fuseaux. L'Allemand Johann Schöner publie en 1515 une carte du globe découpés selon douze fuseaux.
Les plus anciens globes terrestres imprimés parvenus jusqu'à nous sont les productions du néerlandais Gemma Frisius (vers 1536). Gerardus Mercator travailla notamment à la gravure des globes en 1536 et 1537.

Au XVIIème siècle, la fabrication de globes comme la cartographie est dominée par les hollandais comme Jodocus Hondius et Willem Blaeu. La diffusion à travers l'Europe est assurée en Angleterre par Joseph Moxon, en Allemagne par Georg Christoph Eimmart (1638-1705), en Italie par le plus prestigieux fabricant de globes du siècle, Vicenzo Coronelli.


Paris : Musée du Louvre : Globes terrestres de poche

En France, Guillaume Delisle (1675-1726), élève de J-D Cassini, signe des globes terrestres vers 1700. Didier Robert de Vaugondy (1723-1786) réalise son premier globe terrestre en 1745. Il reçoit en 1751 une commande royale à destination de la marine avec des globes de 45,5 cm. Ces globes connurent plusieurs rééditions (1764 et 1773).
Didier de Vaugondy cessera d’éditer des globes mais ne cessera pas son activité et, de 1784 jusqu'à sa mort en 1786, il collaborera à la fabrication d'un globe terrestre de 8 pieds (245 cm), avec Nicolas Gabriel Le Clerc et Dom Claude Bergevin. Jean Fortin acquière le fond de Didier Robert de Vaugondy en 1778, après avoir collaboré avec lui dans l’édition d’atlas. Il délaisse son activité d’éditeur d’atlas et de globes et la cède à Charles-François Delamarche (1740-1817) en 1784. Trois générations vont se succéder pour développer cet atelier, le plus important du monde, pendant un siècle.
Diamètres des globes de l’ancien régime, qui sera la règle jusqu’au milieu du 19ème siècle :
- 3 pouces : 8,12 cm
- 6 pouces : 16,25 cm
- 9 pouces : 24,4 cm
- 1 pied : 32,5 cm
- 18 pouces : 49, 84 cm


Paris : Musée du Louvre
Globe céleste de J.B. Fortin


Milan : Musée astronomique de Brera
Globes de Coronelli

Les globes :
des objets de collection ...

Quelques spécimens proposés à la vente en avril 2009 par Ader-Deburaux

Globe Charles-François Delamarche
d’après Didier Robert de Vaugondy
Globe terrestre signé “Dressé par M Robert de Vaugondy, corrigé, augmenté et enrichi des trois voyages du Capitaine Cook et de ses découvertes, par Delamarche, géog. Rue du foin Saint-Jacques du collège de Me Gervais. A Paris 1787”.
Hauteur : 49,5 cm, diamètre, 9 pouces.
(estimation 6000/7000€)

Globe Félix Delamarche - 1831
en bois recouvert de papier gravé et teinté.
Signée dans un cartouche : “Globe terrestre d'après les relations les plus récentes par Fx Delamarche succesr de Robert de Vaugondy 1831”.
Hauteur : 47 cm, diamètre de la sphère : 20 cm.
(estimation 3000/4000€)

Globe Delamarche - 1868
Globe terrestre en bois et papier gravé et colorié.
Cartouche inscrit : “Globe adopté par le conseil de l'université” “Maison Delamarche Paris rue Serpente 25 1868”.
Hauteur : 37 cm, diamètre de la sphère : 17 cm.
(estimation 3000/4000€)



New-York : Columbus Circle
Sphère et statue de Christophe Colomb

New-York : Siège des Nations Unies, dans le hall
1st Ave. et E 46th St.
Le " globe éclaté " : sculpture
devant le siège des Nations Unies