haut de page

Pour réaliser des cadrans solaires, tous les matériaux sont bons : bois, granit, terre cuite, céramique, émail, carreaux de grès, verre, vitrail, métal, béton, ...

Pour peindre et décorer ces cadrans les artistes ont parfois utilisé des pigments naturels tels des ocres jaunes, des terres de sienne, des rouges d’oxyde de fer, des verts d’oxyde de chrome, du noir d’os calciné. (peinture "à fresque")

De nouveaux matériaux ont fait leur apparition comme la lave émaillée, des matériaux composites ("Dipond"), ...

La Nef solaire à Tavel (30) constitue une oeuvre monumentale contemporaine

céramique métal bois verre






pierre ardoise

Certains cadrans, comme ceux de "Zarbula", sont peints à "fresque". Des plafonds de la chapelle Sixtine aux torchis grossiers des chalets d'alpage, la technique est la même. Les pigments de terres naturelles sont déposés au pinceau sur un badigeon de chaux humide. Il se produit alors le phénomène de carbonatation : les plaquettes de pigments se trouvent prisonnières de la chaux cristallisée qui les protégera du temps. Aujourd'hui, on utilise un fixatif destiné à protéger les oeuvres du climat.

*
Cadrans en lave émaillée
Réalisation Emile Vilaplana
Réalisation Atelier Acaia

Carans vitrail
Tübingen (DE) : Bebenhausen
cadran-vitrail de 1576
Création de Didier Cottier
atelier "Ombre-Jaille"

* *
Réalisations de Maurice Kieffer à Steinbach (68) sur plaques de matériau composite "Dipond"

* *
Réalisations  en acier inoxydable
Maisoncelles-du-Maine (53)
observatoire M53 Mayenne Astronomie
Berrwiller (68)
4, rue de Cernay

L'iconographie porte sur le domaine de l'imaginaire, des fantasmes, de la liberté :
    • images du soleil, de la lune et des étoiles
    • représentations évoquant la fuite du temps : chevaux, oiseaux
    • symboles de l'éphémère : fleurs, papillons
    • travaux du jour
    • signes du zodiaque
    • figures géométriques


Détail d'un cadran de Sestrières ( Val Suza)
 Les coqs qu'on voit sur les cadrans solaires représentent l'attente du soleil.>br>Le coq est l'image emblématique de Saint-Véran, village où "les coqs picorent les étoiles"

Club de l'Authentique des Hautes-Alpes
En 1996, et pour que les « créations d’aujourd’hui deviennent le patrimoine de demain» le Club de l’Authentique des Hautes Alpes, a souhaité, en collaboration avec le département, enrichir le patrimoine gnomique, en faisant réaliser 7 nouveaux ouvrages. Victoria ABRIL, Daniel CECCALDI, Gérard JUGNOT, Thierry LHERMITTE, Christophe MALAVOY, Charlotte de TURCKHEIM et Sergio CASTELLITO sont les parrains de magnifiques cadrans réalisés par Rémi Potey.
Les réalisations

A Coaraze, un projet de "douze cadrans solaires qui seraient des oeuvres d’art", a vu le jour en 1953, sous l'impulsion du maire Paul Mari d’Antoine. Il partageait cette idée avec ses amis Jean Cocteau et Gilbert Valentin (céramiste célèbre de Vallauris).
Les premiers cadrans ont été installés en avril 1961 sur la façade de la mairie : parmi eux, celui de Cocteau intitulé "Les lézards" - le lézard étant l’ emblème des armoiries de Coaraze.
Six cadrans ont été réalisés, les autres étant signés Gilbert Valentin, Mona Cristie, Georges Douking, Henri Bernard Goetz, Ponce de Léon.
Le projet a été par la suite abandonné puis a été repris. Cinq nouveaux cadrans ont vu le jour en 2008, signés Patrick Moya, Ben, Sacha Sosno, Fabienne Barre, Henri Maccheroni.
* * *
Le cadran de Jean Cocteau :
 « Les lézards »
Cadran « La chevauchée du temps »
de Mona Cristie, artiste peintre
Ecole - Place Alexandre Mari
cadran de Patrick Moya

La Nef solaire : œuvre monumentale au style contemporain

* *
Tavel (30) : Aire de repos de TAVEL - Autoroute A9.
La Nef Solaire - 1993
Gnomoniste : Denis SAVOIE, Sculpteur : Odile MIR, Ingénieur : Robert QUEUDO
doigt [ "La Nef de Tavel et l'idée de beauté chez Hegel" - André E. Bouchard - Le gnomoniste - XVII n°4 , 2010 - p. 4 à 11]