haut de page
Cadrans solaires à "affichage numérique"*

*
Aiello del Friuli (IT) :
6, via G. Marconi
piazzetta della Posta

Définition du cadran "numérique" donnée par Gérard Baillet dans son article "Un cadran numérique" de Cadran Info n°30 - octobre 2014 :
"Dans les cadrans solaires classiques l'ombre d'un style ou d'un oeilleton se déplace sur une surface, la coïncidence avec des graduations numérotées indique l'heure.
Dans le cadran que nous allons étudier le chiffre indiquant l'heure est projeté sur une surface portant une seule ligne (droite). La coïncidence du chiffre avec la ligne donne l'heure.
Le chiffre peut être plein auquel cas il est vu comme une ombre, ou découpé dans une surface opaque, il est alors vu en lumière sur un fond d'ombre."

*
Maisoncelles-du-Maine (53) : observatoire M53 Mayenne Astronomie

Impasse de la Bourgeaiserie

Le principe repose sur un cadran équatorial armillaire. Sur un tel cadran, l'ombre du style (orienté selon l'axe polaire) se projette sur une couronne armillaire (située dans un plan parallèle à l'équateur et perpendiculaire au style).
On peut réaliser un cadran à affichage numérique en faisant l'inverse. Les nombres horaires sont situés sur la couronne et se projettent sur une ligne correspondant au style polaire.

*
Casale Monferrato (IT) :
131, via Ottavio Martino, scuola elementare MARGHERITA BOSCO, cortile,
[ * 45°07'25.92" N 08°26'43.56" E ]

* * *
Berrwiller (68): devant le Dorfhisla
4, rue de Cernay
[ * 47°50'52.72" N 07°13'0 0.99" E ]
Chamalières (63) : Parc de la mairie
 
Saint-Florentin (89) : devant la Bibliothèque

* * *
San Lucar de Barrameda (SP) : Front de mer
Av. Bajo de Guia
[ * 36°47'20.92" N 06°21'0 7.16" W ]
San Pedro del Romeral (SP) : Parque eólico de La Peñuca
[ * 43°05'0 6.16" N 03°48'31.90" W ]
Torrebesses (SP): Castell de Torrebesses
 

* *
Reus (SP) giratoire entre Av. Bellissens, carrer "Carles Riba"
et carrer "del Treball"
[ * 41°09'0 0.02" N 01°06'54.31" E ]
La Selva del Camp (SP) :
TP 7013 / carrerde Tarragona/ carrer President Companys
[ * 41°12'38.11" N 01°08'25.34" E ]

* * *
Xerta (SP) : carretera C-12 entre Xerta et Benifallet
[ * 40°55'12.00" N 00°29'33.04" E ]
Grañén (SP) :au centre d'un giratoire
[ * 41°56'30.75" N 00°21'51.40" W ]
Sabiñánigo (SP) : Avenida del Ejército en Puente Sardas
[ * 42°30'15.07" N 00°21'33.89" W ]

* *
Benigànim (SP) : Av. l'Ortisa
[ * 38°56'44.45" N 00°26'49.79" W ]
La Plata (AR) : Tolosa
[ * 34°53'53.74" S 57°59'14.13" W ]
Le cadran de La Plata en Argentine est une copie de celui de Benigànim en Espagne (prov. de Valence)

*
Rio de Janeiro (BR) : Jardin Botanique
[ * 22°58'13.27" S 43°13'27.62" W ]


*
Tokyo - Arakawa (JP) : Minami Senju - Shioiri Park
[ * 35°44'11.63" N 139°48'41.10" E ]


*
Porirua (NZ) : Norrie Street / Parumoana Street
[ * 41°07'53.67" S 174°50'24.55" E ]


Cadrans "digitaux"

Sur ce type de cadran, il n'y a pas de style.  Le principe est celui des stores vénitiens.
 Il n'y a pas d'éléments électroniques ou d'éléments mobiles au niveau de ce cadran solaire, mais une combinaison ingénieuse de deux plaques parallèles. Des fentes y sont insérées qui laissent passer la lumière de sorte que des chiffres indiquent le temps.
 L'arrière du cadran solaire est dirigé vers le sud et les plaques ont une inclinaison égale à la latitude locale par rapport à la base.

* *
Munich (DE) : Deutches Museum
 Le jardin des cadrans solaires
Cadran digital de Hans Scharstein
*


Genk (BE) : Zonnewijzerpark
Réalisation : Hans Scharstein
Cadran digital
*