haut de page
CADRANS SOLAIRES SUR VITRAIL


Cathédrale Saint-Julien du Mans
Vitrail de l'Ascension (XIIème)
plus vieux vitrail du monde sur site

Vitrail = Panneau constitué de morceaux de verre, généralement colorés, assemblés pour former une décoration. Les pièces sont assemblées par des baguettes de plomb.
Le vitrail, en tant que fermeture translucide de fenêtre est connu depuis l'Antiquité.
On possède de nombreux vitraux du XIIème siècle en Allemagne (Augsbourg, Soest), en Autriche (Klagenfurt), en Angleterre (York, Canterbury) et surtout en France (Le Mans, Poitiers, Angers, Strasbourg).
La maturité de cet art est atteinte avec les ateliers de la cathédrale de Chartres au XIIIème siècle.
L'art du vitrail connaîtra une période de déclin du XIVème au XVIIIème. Il retrouve une attraction nouvelle à la fin du XIXème, début du XXème siècle. de nouvelles techniques apparaîssent : vitrail en dalle de verreTechnique qui utilise des dalles de verres de 3 cm d'épaisseur, serties avec du ciment ou de la résine, vitrail à verre libreTechnique de vitrail constitué de pièces de verre de diverses natures et textures (verre antique, copeaux de dalle de verre, tiges de verre, billes de verre, verre de plage, verre de récupération, etc) déposées et combinées entre deux vitres, espacées d'environ 2cm, serties dans un cadre de bois ou de métal., fusing Le fusing est une technique qui consiste à assembler par superposition des morceaux de verre collés à froid, puis à porter l'ensemble dans un four à son point de fusion pour former une seule pièce homogène., tiffany Louis Comfort Tiffany (1848-1933), a été l’inventeur de la méthode du sertissage au cuivre. Cette méthode permet de travailler sur des surfaces courbes.

Retauration d'un vitrail de l'église Saint-Georges de Ballon (72) par Virginie Lelièpvre, maître-verrier

Au XVIème siècle, on a créé des cadrans solaires sur vitrail, les cadran solaires font partie de la composition décorative des vitraux.
On place des cadrans peints sur verre dans les baies d'édifices religieux ou de bâtiments publics. Le style se trouve à l'extérieur de l'édifice, les heures se lisent à l'intérieur ainsi l'ombre tourne dans le sens des aiguilles d'une montre.
La fragilité de ces ensembles artistiques fait qu'il n'en existe plus beaucoup. La majorité d'entre eux se trouvent en Angleterre, Allemagne, Autriche, Suisse et Amérique du Nord. Pour leur conservation, ils ont quelquefois été placés dans de musées ou proriétés privées. Les techniques du cadran-vitrail évoluent comme celles du vitrail.

Sites à consulter :

Stained glass sundials de John Carmichael
avec un inventaire de cadrans solaires classés par type, par siècle et par pays
Extraits : Le Gnomoniste - Volume XI numéro 2, juin 2004


Ulm : Hôtel de Ville
cadran-vitrail oriental, du XVIème siècle (intérieur)



Dans son ouvrage "Les cadrans solaires - Histoire Théorie Pratique " , René R.J. Rohr cite notamment :
Ulm : 1540 - Hôtel de Ville
Vienne :1550 - Museum für angewandre Kunst
Rottweil : 1553 - Hôtel de Ville
Tübingen : 1576 - Bebenhausen
Bâle : 1731 - Musée historique

Christopher Daniel dans "Sundials of the British Isles " , M. Cowham (Ed), décrit des cadrans-vitraux d'Angleterre : "Goldfinch" dial du Musée d'Histoire des Sciences d'Oxford, église de Murton (Norfolk), etc...
Autre cadran-vitrail remarquable : Purley hall à Pangbourne (Berkshire)


Ulm : Hôtel de Ville
style du cadran-vitrail (extérieur)
Rottweil : Hôtel de Ville
cadran-vitrail de 1553
Stuttgart : Musée
Württembergisches Landesmuseum
cadran-vitrail de 1762
Innsbruck : Château d'Ambras
cadran-vitrail
conservé au musée d'art appliqué de Vienne
(Museum für angewandre Kunst - Wien)
Tübingen : Bebenhausen
cadran-vitrail de 1576
Bâle : Musée historique
cadran-vitrail de 1731
Johann Rudolf Huber (1668-1748)
Merton : Eglise St-Peter
cadran-vitrail oriental, XVIIème
Oxford : Musée d'Histoire des Sciences
Le Goldfinch dial est un cadran-vitrail du XVIIème
Pangbourne : Purley hall
[ 51°28'38" N - 1°04'16" O ]
cadran-vitrail déclinant de l'après-midi
réalisé par John Rowell (1686-1756) en 1734

CADRANS SOLAIRES SUR VITRAIL MODERNES

On observe un regain d'intérêt pour ce type de cadran solaire, notamment au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Parmi les auteurs de ces cadrans modernes, on peut citer : Gay Ogg, Christopher Daniel (Abbaye de Buckland dans le Devon), Iwan Kahn, John Carmichael (Ste Anne's College à Oxford, The Gecko Dial à Tucson en Arizona), etc...

On peut voir les principales réalisations sur le site de John Carmichael


Yelverton : Abbaye de Buckland
cadran-vitrail moderne, déclinant de l'après-midi
Christopher Daniel - 1996
Dulwich
cadran-vitrail circulaire, déclinant de l'après-midi
Mrs Gay Ogg - 1981
Oxford : Ste Anne's College
cadran-vitrail déclinant de l'après-midi
John Carmichael - 2004

Tucson : The Gecko Dial
Cadran-vitrail - John Carmichael - 2005

Créations de Didier Cottier : atelier "Ombre-Jaille"
Didier Cottier, maître verrier et cadranier. Didier Cottier réalise des cadrans solaires sur vitrail au sein de son atelier "Ombre-Jaille" ("mi-ombre, mi-soleil" en patois dauphinois), situé dans le nord-Isère.
doigt Exposition des 2 et 3 mai 2015 (Commission des Cadrans Solaires) réalisés par Didier Cottier à la Casamaures - Saint-Martin-le-Vinoux (38)