haut de page
BLOCS GNOMONIQUES REMARQUABLES
cadrans multifaces

La réalisation des cadrans  multifaces (*) remonte à la Renaissance, au XVème et XVIème siècle. On en trouve trace dans les ouvrages d'Albrecht Dürer, d'Oronce Fine, de Nicolas Kratzer puis d'Athanasius Kircher, etc ... Ces cadrans allient connaissances mathématiques et art de la sculpture.
Ces blocs ou stèles gnomoniques font leur apparition dans les "cabinets de sciences". On rivalise d'ingéniosité et de créativité en conjuguant fantaisie et art. Chaque nouvelle réalisation se veut plus complexe comme si on lançait un défi à ses concurents. La recherche de l'heure s'avère parfois secondaire.
Objets de curiosité et éléments de décor, ces cadrans vont prendre des formes plus volumineuses et se retrouver en "plein air" vers le XVIIème. Ils viennent orner les parcs et jardins de châteaux, de monastères et de demeures bourgeoises.
On les retrouve surtout en Allemagne dés le XVème, puis en Ecosse et en Angleterre au début du XVIème, en Hollande, en France, etc ... Leur diffusion est souvent assurée par des moines, bénédictins ou jésuites, férus de mathématiques et d'astronomie. Peu de ces réalisations sont datées et leurs auteurs restent souvent anonymes.
On ne retrouve pas toujours ces cadrans sur leur lieu d'origine. Ils "voyagent" au fil du temps et au gré des échanges. Les musées et collections privées contribuent à leur sauvegarde.

(*) Tous les blocs multifaces ne sont pas polyédriques. Sur certains modèles, il est difficile de voir la forme globale polyédrique.


doigt Cadrans multifaces [Denis Savoie - Cadran Info N° 24 – Octobre 2011]

Ville
Emplacement initial
 Emplacement actuel
Date
 Nb
cadrans
 Dimensions en cm
H x L x P
Rétaud (17)
[inv. SAF : 1729604-1]
Ecole  
1630 (?)
 
 
Jouhe (39) près de Dole
[inv. SAF : 3927001-1]
Sanctuaire du Mont-Roland  
1633
10
 
Trangé (72)
[inv. SAF : 7238601-2]
Château de la Groirie  Abbaye de l'Epau - Le Mans (72)
1635
 28
 113 x 49,5 x 49,5
Crazannes (17)
[inv. SAF : 1713405-1]
Château du "Chat botté"  
1638
5
 
Equilly (50)
[inv. SAF : 5017401-1]
"Logis d'Equilly"  
1650
 25
 
Saintes (17)
[inv. SAF : 1741502-1]
Musée Dupuy-Mestreau  
1663
 
 
Coigny (50)
[inv. SAF : 5013602-1]
Château de Francquetot  
1666
20
50 x 50 x 50 
Bordeaux (33)
[inv. SAF : 3306305-1]
Abbaye Sainte-Croix   Musée d'Aquitaine
1672
26
71 x 31 x 41 
Saint-Christophe-des-Bardes (33)
[inv. SAF : 3338401-1]
Château Fombrauge  
1679
 
 
Brive-la-Gaillarde (19)
[inv. SAF : 1903101-1]
Couvent des Franciscains  Musée Ernest Rupin
avenue du Dr Massénat
1695
27 
64 x 24 x 31 
Saint-Bénigne (01)
[inv. SAF : 0133701-1]

 Collection privée
1695
12 

Cravans (17)
[inv. SAF : 1713302-1]
Château de Beaumont  
1697

 
Noyers-sur-Jabron (04)
[inv. SAF : non répertorié]
Château  Collection privéee
~ fin XVIIème
8
 
Besançon (25)
[inv. SAF : 2505610-1]
propriété privée, aujourd'hui disparue   ?
1709
signé Girod
 
 
Besançon (25)
[inv. SAF : 2505608-1]
Jardin de l'Hôpital Saint-Jacques   Musée du Temps
1749 (?)
signé Tissot
10 
44 x 23 x31,5 
Grenoble (38)
[inv. SAF : 3818504-1]
cour intérieure, Musée Dauphinois  
1793
 
 
Onoz (39)
[inv. SAF : 3939401-1]
Chartreuse de Vaucluse engloutie avec le barrage de Vouglans   ? non localisé
1806
signé Jacotet
8
38 x 22 x 22 
Bourg-en-Bresse (01)
[inv. SAF : 0105301-2]
Cloître de Brou  
1826
8
38 x 22 x 22 
Ecurat (17)
[inv. SAF : 1714802-1]
Château de la Morinerie  
?
 
 
Turcey (21)
[inv. SAF : 2164801-1]

 Collection privée
?
10
 
Mansencôme (32)
[inv. SAF : 3223001-3]
Château de Busca-Maniban  
?
34
 
Vitré (35)
[inv. SAF : 3536001-1]
Château des Rochers-Sévigné  
?
 
 
Lay-Saint-Christophe (54)
[inv. SAF : 5430502-1]

  Collection privée
?
 
 
Valognes (50)
[inv. SAF : 5061502-1]
parc, Lycée - 36, rue Henri Cornat  
?
 6
 
Ivoy-le-Pré (18)
[inv. SAF : 1811505-1]

  ? (Revue nature)
?
 
 
Rouen (76)
[inv. SAF : non répertorié]

  Musée des Antiquités
?
 9
 

Fond de carte : Serge Grégori

Le nombre de cadrans relevés est trop faible pour tirer des conclusions définitives sur leur répartition géographique. En l'état actuel, on peut remarquer la présence de :
- cinq blocs en Saintonge romane, dans un rayon de 10 km : Cravans, Crazannes, Saintes, Retaud avec de fortes ressemblances sur Cravans et Rétaud.
- sept dans l'est : Côte-d'Or, Doubs, Jura
- trois dans la Manche

On retrouve des similitudes entre :
- les cadrans de Brou (Bourg-en-Bresse), Besançon, de la Chartreuse de Vaucluse (Onoz)


BIBLIOGRAPHIE

Paul Deciron : "Le cadran monumental du château de la Groirie"
Bulletin de la Société d'Agriculture - Sciences et Arts - de la Sarthe n ° 784 pp. 9 à 32

[Fichier PDF]
0,9 Mo

Louis Janin : "Le cadran polyédrique du Cloître de Brou à BOURG-en-BRESSE"
Bulletin de la Société des Naturalistes et des Archéologues de l’Ain n° 86, pp. 77 à 82.

F. Suagher, P. Perroud, J.P. Marchand : "L'heure au soleil - Cadrans solaires en Franche-Comté"
Editions Cêtre, Besançon - 1991 pp. 40 à 47

 

Paul Perroud : "Le cadran solaire du Mont-Roland"
Revue de l'A.F.A.H.A. - 1991 - n° 30 pp. 25 à 37

 

Louis Janin : "Le cadran solaire multiface de l'abbaye Sainte-Croix de Bordeaux"
Revue Historique de Bordeaux et du département de la Gironde - 1974 n° 23, pp. 31 à 42

Dominique Simonot : "Les cadrans solaires de la Manche"
CD-ROM

Cadrans solaires d'Ecosse