haut de page
Cadrans solaires de l'Abbé Pierre CHAUMEIL
*

  L’abbé Pierre Chaumeil, féru d’astronomie et de mathématiques, a tracé plusieurs cadrans solaires dans la seconde moité du XIXe siècle en Charente-Maritime (17) et en Dordogne (24). Aussitôt après avoir été ordonné prêtre, l'abbé Chaumeil a été nommé vicaire à Saint-Georges-d'Oléron où il a tracé le cadran situé sur la façade méridionale de l’église en 1850.
L'abbé Chaumeil a notamment réalisé :
- 1850 : nef, église de Saint-Georges-d'Oléron (17)
- 1854 : ancien hôpital, Matha (17)
- 1854 : église de Saint-Pardoux-la-Rivière (24)
- 1856 : façade de l’hôtel de ville de Saint-Pierre-d’Oléron (17)
- 1860 : Château-Couvert, Migron (17)
- 1881 : église, le Château-d'Oléron (17)

Les caractéristiques des cadrans de l'abbé Chaumeil :
- gravé, peint
- tracé des heures, demi-heures, quarts d’heures, arcs diurnes avec les signes du zodiaque correspondants
- courbe en 8 (équation du temps) donnant le midi moyen
- style souvent terminé par un soleil à œilleton
- décor : croissant de lune
- devises : elles évoquent la fuite du temps, la fuite de la vie  - "Comme l'ombre, passent nos jours"
"Nous passons ici-bas comme une ombre légère. Nous marchons à grands pas vers notre heure dernière" [St-Georges-d'Oléron]
"Comme une ombre qui passe et qui ne revient pas ainsi passent nos jours qui s'envolent à grands pas."  [Matha, Saint-Pardoux-la-Rivière]
"Comme l'ombre qu'ici l'on voit fuir à grands pas, ainsi passent nos jours et nous n'y pensons-pas." [Le Château-d'Oléron]
"La vie s'envole, les oeuvres demeurent." [Saint-Pierre-d'Oléron]
"Comme une ombre légère, ainsi passent nos jours, rien ne peut sur la terre en arrêter le cours." [Migron]

Qui est l'abbé Chaumeil ? "L’abbé Pierre Chaumeil reste un homme mystérieux. Ce que l'on sait tient à pas grand chose : il est né en 1817, envoyé à la paroisse de St-Georges d’Oléron le lendemain de son ordination. C’est là qu’il semble se lancer dans sa première réalisation en 1850. On lui doit avec une quasi certitude celui de St-Pierre, celui de l’église du Château d’Oléron, celui du séminaire de Matha ainsi que celui de Château-Couvert. On pourrait lui attribuer celui de la maison proche de la mairie de St-Denis d’Oléron… Il demeure plusieurs années professeur de mathématiquess au petit séminaire de Matha. Il semblerait qu’il se soit défroqué à l’âge de 49 ans. Qu’est-il devenu ? A t-il conçu d’autres cadrans ? Où a t-il terminé sa vie ?" [© Philippe Lafpn]

*
*
* *
St-Georges-d'Oléron (17) : Eglise - 1850

[inv. SAF : 17337001-01]
Matha (17) : ancien hôpital - 1854

[inv. SAF : 17224001-02]
Saint-Pardoux-la-Rivière (24) : Eglise - 1854

[inv. SAF : 24479001-01 ]

*
*
* *
St-Pierre-d'Oléron (17) : Hôtel de Ville - 1856
[inv. SAF : 1738502-1]
cadran restauré en 2016
Migron (17) : Château-Couvert - 1860
[inv. SAF : 17235001-03]
Le Château-d'Oléron (17) : Eglise - 1881
[inv. SAF : 17093001-01]