haut de page
Horloge astronomique de l'Hôtel de Ville
PRAGUE (CZ)


* *
* *

La première horloge de la ville date du début du XVe siècle, elle aurait été construite par Nicolas de Kadau en 1410. Selon la légende, un maître horloger du nom d'Hanus la reconstruit en 1490 et les conseillers du roi lui crevèrent les yeux pour l'empêcher de reproduire son chef-d'oeuvre ailleurs.
Jean Taborsky perfectionna entre 1552 et 1572 le mécanisme qui est celui de l'horloge actuelle, bien qu'il ait été réparé à maintes reprises.
La fonction du mécanisme de l'horloge place la Terre au centre de l'Univers. Elle n'est pas de donner l'heure exacte mais de représenter les orbites supposées du Soleil et de la Lune autour de notre planète. Ainsi l'aiguille portant un soleil indique trois temps différents :
- le cercle extérieur divisé par des chiffres arabes médiévaux mesure le temps selon le mode de l'ancienne Bohême où les journées comptaient vingt-quatre heures mais commençaient au lever du soleil (heures babyloniques),
- les chiffres romains mesurent le temps tel que nous le connaissons aujourd'hui,
- la partie bleu clair du cadran correspond au ciel diurne partagé en douze "heures temporaires" qui, varient en longueur selon les saisons.
L'horloge montre aussi les mouvements du Soleil et de la Lune à travers les signes zodiacaux, qui avaient une grande importance au Moyen-Âge.




Toutes les heures, la Mort symbolisée par un squelette tire sur la corde qu'il serre dans sa main droite pour sonner le glas et brandit puis inverse le sablier qu'il tient dans la main gauche.

Deux fenêtres s'ouvrent et les apôtres défilent lentement, conduits par saint Pierre. Lorsqu'ils rentrent dans la tour, un coq sous l'auvent, secoue ses ailes en chantant et l'heure sonne.

D'autres statues, qui restent à l'extérieur, bougent également : un prince turc, qui secoue le tête de gauche à droite, la Vanité qui se contemple dans un miroir et l'Avarice dont la représentation s'inspire du stéréotype médiéval de l'usurier juif.


"Horloge astronomique de Prague" : Wikipédia
"Prague - Hôtel de Ville - Horloge astronomique" : Guide du Routard
© Textes extraits du Guide "Voir Prague", Hachette - 2005