haut de page
**
Cadrans solaires du Loiret (45)
Pithiviers
*

Recherche de cadrans par village (45)

*
*

AULNAY-LA-RIVIÈRE*

* Aulnay-la-Rivière : chateau de Rocheplatte
[inv. SAF : 45014**-*]
cadran sur une des tours, sous une horloge
*

CHAMBON-LA-FORÊT

Chambon-la-Forêt : 3, rue principale
[inv. SAF : 4506901-1]
cadran déclinant du matin
gravé sur plaque de pierre
lignes fléchées
daté MCMLXXXIV - V (mai 1984)
Devise : "Carpe diem" "Profite de ce jour"
*

CHILLEURS-AUX-BOIS

* *
  Chilleurs-aux-Bois : chateau de Chamerolles
cadran peu déclinant de l'après-midi
lignes babyloniques et italiques
Devise en latin : "Age qod agis" "Fais ce que tu dois faire"
Devise en français : "Pas de soleil, pas d'ombre"
[Compléments]
**

DADONVILLE

* Dadonville : Château de Denainvilliers, privé
[inv. SAF : 45119**-*]
4 cadrans solaires

C’est dans ce château, inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques, qu'Henri-Louis Duhamel du Monceau (1700-1782) a passé la majeure partie de sa vie.

Henry-Louis Duhamel du Monceau fait installer à Denainvilliers des boussoles et des cadrans solaires, pour les améliorer. Il en existe encore quatre dont l’un est d’un type remarquable, installé dans une cage d’escalier.

*
*
Source

[inv. SAF : 4511901-1 ] côté parc : cadran horizontal, délabré, gravé sur pierre, lignes effacées, chiffres visibles, signature Bedos de Celles, vestige de style, daté 1771.

[inv. SAF : 4511901-2 ] moulin, côté jardin potager : méridienne, en pierres, ligne verticale non chiffrée, traits pour les arcs diurnes, large disque avec jambes.

[inv. SAF : 4511901-3 ] partie Sud-Sud-Est du château : méridienne intérieure, gravée sur marbre, lignes, arcs diurnes, symboles, trou au niveau des barreaux de la fenêtre.

[inv. SAF : 4511901-4 ] extrémité Nord-Ouest du château, dans cage d'escalier : cadran gravé et peint sur l'ensemble des murs, lignes et demies, quarts, chiffres, arcs diurnes, œilleton.
Devise : "COMPTEZ-LES POUR DES BIENFAITS"
*Article "Les cadrans solaires du château de Denainvilliers" - Denis Savoie (revue ANCAHA - été 2003 - n° 97)
[fichier PDF : 0,9 Mo]

* *

MALESHERBES *


*  
Malesherbes
Source

MANCHECOURT

* * *
Manchecourt : Obélisque astronomique, dit aussi Méridienne
[ * 48°14'41.17" N 02°20'12.17" E ]
inscrit MH - 16 sept. 1916

Au début du XVIIIème siècle, Picard, La Hire et les Cassini mesurèrent le méridien origine de Paris de Dunkerque au Mont Canigou. En 1739 et 1740, Cassini de Thury et Lacaille effectuèrent une seconde mesure de la Méridienne.
En 1740, Cassini décida de baliser la ligne méridienne par 96 obélisques. On ignore combien d’obélisques furent construits mais il n’en reste que trois connus aujourd’hui : à Paris (Montmartre), Manchecourt et Orveau-Bellesauve (45).
L’obélisque de Manchecourt est situé à 4650 mètres de celui d’Orveau. Il mesure 7 mètres de haut et a été érigé en 1748. En l’an II, il fut démoli et ses pierres furent utilisées pour rempierrer la route car il était considéré comme une survivance de l’Ancien Régime. Suite aux plaintes des sociétés d’astronomie, les habitants de Manchecourt durent le reconstruire l’année suivante. Gênant pour la circulation, il fut déplacé en 1931 Un repère témoin fut laissé dans le sol, à l’emplacement d’origine.
Sur le médaillon ovale de la face Sud, on peut lire actuellement "Méridienne de l’Observatoire de Paris établie par Cassini en 1748" (l’inscription d’origine "Méridienne de l’Observatoire de Paris DCE 33 764 toises 3 pieds érigé par Cassini en 1748" n’a pas été reprise). [© Source]

ORVEAU-BELLESAUVE

* * Orveau-Bellesauve : Gollainville
Obélisque astronomique, dit aussi Méridienne
[48°17'13.29" N 2°20'11.89" E]
classé MH - 128 août 1916
Source]

L’obélisque d’Orveau a 7 mètres de haut. Il porte l’inscription "Méridienne de l’Observatoire – Echelle 541 toises 2 pieds MDCCXLVIII (1748)"

*******