haut de page
**
 BUSSY-LE-GRAND (21)
Devises du Château de Bussy-Rabutin
*

*
Madame de Monglas
Roger de Rabutin, comte de Bussy, est connu sous le nom de Bussy-Rabutin (13 avril 1618 à Saint-Émiland - 9 avril 1693 à Autun), cousin de Madame de Sévigné. Il est lieutenant-général des armées du roi Louis XIV, courtisan de la cour de France, philosophe et écrivain épistolaire, pamphlétaire, satirique et libertin et membre de l'Académie française.
Embastillé en 1665, il est libéré au bout de treize mois et exilé dans son château de Bussy-Rabutin en Bourgogne, où il passe les vingt-sept dernières années de sa vie. Bussy-Rabutin ressent profondément cette disgrâce qu’il estime imméritée. Son amertume vis-à-vis de sa brillante carrière militaire brisée est plus grande encore. Il met son exil à profit pour écrire ses Mémoires et embellir ses demeures, notamment son château de Bussy-Rabutin avec des devises, des peintures tirées de la Fable et près de cinq cents portraits de gens de la cour, accompagnés d’inscriptions spirituelles commentées. [© Wikipédia]
Il fait de  son château le miroir de sa vie en couvrant les murs de près de 500 portraits. Ceux des femmes de la cour qu'il a aimées ou pas, de tous les grands militaires et dignitaires de son époque, de tous ses aïeux. Il complète ces portraits avec des devises ironiques ou des commentaires railleurs.
*
Roger de Rabutin
Son ancienne maîtresse, Mme de Monglas ® en prend pour son grade. Sous son portrait est inscrit : "Isabelle Cécile Hurault de Cheverny, marquise de Monglat, qui, par son inconstance a remis en honneur la matronne d'Éphèse et les femmes d'Astolphe et de Joconde". Il la fait représenter en sirène avec la légende : "Allicit ut perdat" ("Elle attire pour perdre), ou encore il fait dessiner son buste sur le plateau le plus haut d'une balance avec le commentaire "Levior Aura" ("Plus légère que le vent").
Sous le portrait de Catherine d'Angennes, comtesse d'Olonne, il écrit : "La plus belle femme de son temps. Mais moins fameuse pour sa beauté que pour l'usage qu'elle en fit."Le comte de Bussy-Rabutin, le Casanova français]
On peut penser que les devises de Bussy-Rabutin sont des réponses à celles de Cheverny. Dans la Salle des Gardes du château de Cheverny se trouvent 20 panneaux représentant des fleurs des champs et des jardins. Les devises sont inscrites en lettres capitales sur des phylactères. Elles font allusion aux vertus naturelles, légendaires ou symboliques, des fleurs représentées.

*
Devise : "IN ME ME INVOLGO"
"Je me replie en moi-même"
*
*
* Bussy-le-Grand : château de Bussy-Rabutin
salle des devises
Salle des devises, avec quelques aphorismes en latin faisant allusion à sa situation de banni et d'oublié de sa maîtresse
Le comte Roger de Bussy-Rabutin fait décorer de nombreuses pièces de son château de très nombreux tableaux accompagnés de devises, représentant une vaste fresque caustique de l’histoire de France et de son époque, de la cour de Versailles, de sa vie militaire et amoureuse, portraits de ses amies dont sa belle cousine, des grands hommes de guerre et de lui-même en lieutenant général des armées du Roi...
*
* * *
Devise : "MORIR PER NO MORIR"
"Mourir pour ne pas mourir"
Devise : "SPENDESCAM DA MATERIAM" ®
"Donnez-moi l'occasion de briller"
Devise : "CHE MI MORDERA PIANGERA"
"Qui me mordra pleurera"

* * *
Devise : "E LACERO OGNI VIRU SPIRA"
"Des lambeaux il tire son lustre"
Devise : "LEVIOR AURA"
"Plus légère que le vent"
Devise située dans la salle des Hommes de guerre
Devise : "... DA LARDORE LARDIRE"
"Feu avec ardeur"
* * *
Devise : "E FREDA MACCENDE"
"Il fait froid, mais ça s'allume."
Devise : "NON MILLE QUOD ABSENS"
"Un millier ne peut égaler celui qui est absent"
Devise : "MISCENT AUTUMNI ET VERIS HONORES"
"Les joies de l'automne et du printemps se mélangent"

*
Devise : "AFFERT CVM LVCE QVIETEM"
"Sa lueur conduit au repos"

Dans les six emblèmes suivantes, Roger de Bussy-Rabutin représente sa maîtresse Madame de Montglas qui l’a abandonnée quand il fut emprisonné à la Bastille. Chaque tableau est accompagné de devises latines caustiques à l’égard de cette maîtresse désignée sous le nom d’Iris. C'est sous ce nom que Bussy avait chanté et loué sa maîtresse !
doigt Détails
* * *
Devise : "Haec ut illa"
"L’une comme l’autre"
Devise : "Allicit ut perdat"
"Elle attire pour perdre"
Devise : "Minus Iris quam mea"
"Moins Iris que la mienne"
* * *
Devise : "Fugit hyemes"
"Elle fuit le mauvais temps"
Devise : "Levior aura"
"Plus légère que le vent"
Devise : "Leves ambo, ambo ingratae"
"Changeantes toutes deux et toutes deux ingrates"