haut de page
**
*
Cadrans solaires de Strasbourg (67)
1

Pages : 1 - 2

*

Recherche de cadrans par village (67)

Cathédrale

* * *
* La cathédrale de Strasbourg
[ * 48°34'54.57" N 07°45'0 3.45" E ]
commencée à la fin du XIIème siècle, ne fut achevée qu'en 1439.
Elle est caractérisée par sa tour unique qui culmine à 142 mètres. La cathédrale de Strasbourg est un monument incomparable. Elle comporte une douzaine de cadrans solaires de différentes époques.*

*
Quelques vues prises le 26/05/2017 depuis la base de la flèche, à 100 m de hauteur
* * *

*"Les cadrans solaires de la cathédrale de Strasbourg" par André E. Bouchard,
in "Le gnomoniste" - Volume X numéro 1, mars 2003
Site "Cadrans solaires de la cathédrale de Strasbourg" de Jean-Marie Poncelet

strasbourg loc1 strasbourg loc1

 14 cadrans solaires figurent sur la cathédrale de Strasbourg :
 6 sur la plate-forme de la tour
 5 sur le fronton sud
 2 cour du trésor
 et la méridienne de Schwilgué près de l'horloge astronomique

Plate-forme de la Tour

* Les cadrans de la tour
Quatre cadrans ont été disposés verticalement face aux points cardinaux contre les piliers de la tour au dessus de la plate-forme.
Ces cadrans ont été gravés dans des dalles de grès d'environ 46cm de coté et datent du XVIème siècle.
Des moulages de ces 4 cadrans ont été réalisés.

*
C1
* *
*
C1 : [inv. SAF : 67482001-07]
cadran méridional, gravé sur pierre, orienté, lignes chiffrées en bout, style polaire
C2 : [inv. SAF : 67482001-12]
 cadran occidental, orienté, gravé sur grès, baroque, lignes chiffrées dans ruban, style droit.

C3 : [inv. SAF : 67482001-**]
 cadran oriental, orienté, gravé sur grès, baroque, lignes chiffrées dans ruban

C4 : [inv. SAF : 67482001-**]
cadran septentrional, orienté, gravé sur grès, baroque, lignes chiffrées dans couronne


*
C2
*
C3
*
C4

* C5 : L'homme au cadran solaire
[inv. SAF : 67482001-11]
octogone de la tour, au-dessus de la plateforme
 contre le pilier central :
Original, conservé au Musée de l'Oeuvre Notre Dame

 cadran d'aspect canonial dit L'Homme au Cadran, gravé sur grès, convexe, large couronne circulaire accolée à un bandeau arqué, les lignes pour les offices devaient être inscrites à la craie afin de les modifier, style absent.

 Un homme tient dans ses mains un assez curieux cadran solaire canonial. Ce cadran a une forme plutôt ronde, convexe vers l'avant, dont le contour ressemble à une sorte de fleur à sept pétales. La statue semble dater de la fin du XVème siècle (vers 1480-1490), peu de temps avant l'apparition des cadrans "modernes".
*
*

* *
C6 : méridienne
au-dessus de la porte : [inv. SAF : 67482001-08]
méridienne de temps vrai, inclinée, gravée sur dalle de grès, orientée, ligne chiffrée dans bandeau, style triangulaire
*

Fronton sud



*
Les cadrans du fronton sud

Conrad Dasypodius (1531-1601) a installé, en 1572, trois cadrans solaires sur le fronton sud. Ils servaient au calcul et au réglage de l'horloge astronomique qu'il a construit. Ces cadrans étaient, à l'origine, peints sur la façade. Ils ont été gravés dans la pierre lors de la restauration de 1669.

C7 : en haut - [inv. SAF : 67482001-01]
cadran déclinant du matin, gravé sur pierres, lignes pointées et chiffrées en bout, style polaire, jambe ouvragée, daté 1572 et 1669.
Le cadran donne l'heure de 5 h à 3 h (15 h).
**
*
* *

* *
*
C8 : à gauche - [inv. SAF : 67482001-02]
  cadran de hauteur et d'azimut, gravé sur pierres, lignes chiffrées, devise, style droit bouleté.
*
C9 : à droite - [inv. SAF : 67482001-03]
cadran déclinant du matin, gravé sur pierres, lignes italiques et babyloniques chiffrées, arcs des solstices, devise, style droit bouleté.
heures babyloniques : "Horae ab ortu" heures depuis le lever du soleil ;
heures italiques : "Horae ab occasu" heures depuis le coucher du soleil.

* *
*C10 : L'astrologue au cadran solaire
[inv. SAF :  67482001-05]
façade du croisillon sud, au-dessus de l'horloge
Original, conservé au Musée de l'Oeuvre Notre Dame
cadran déclinant du matin au tracé incorrect dit cadran de l'Astrologue, gravé sur pierre, lignes chiffrées en bout, style linéaire horizontal, daté 1493.

Il s'agit d'un des plus anciens cadrans solaires dits "modernes" en Europe.
C'est un chef d'oeuvre aussi bien artistique que gnomonique réalisé par le sculpteur Conrad Siefer en 1493.
* * *
* C11 : L'adolescent au cadran solaire
[inv. SAF : 67482001-04]
Original, conservé au Musée de l'Oeuvre Notre Dame

La statue en grès rose qui tient un cadran canonial est installée sur le contrefort occidental du croisillon sud. Elle a été sculptée vers 1240. Elle représente un adolescent qui porte un cadran solaire. Le cadran a l'aspect d'un demi cercle, sept lignes horaires rayonnent de la base du style planté perpendiculairement à la table du cadran.
*

Cour du Trésor


* *
Le cadran de la salle du trésor
nef, contrefort du bas-côté Sud à côté de la salle du Trésor
 C12 : [inv. SAF : 67482001-10]
 vestige de cadran déclinant du matin, gravé sur pierres, traces de lignes, chiffres en U, style absent.

Très difficile à trouver. Il est situé à environ 2.50 m du sol, finement gravé à même la façade de la Salle du Trésor. Les lignes des heures rayonnent du point d'implantation du style vers l'extérieur, les demi-heures sont représentées par des tronçons de traits. Ce cadran pourrait dater de 1493.
*

* *
Le cadran du contrefort de la salle du trésor
mur de la chambre du Trésor :
C13 : [inv. SAF : 67482001-09]
cadran déclinant du matin, gravé sur pierres, lignes chiffrées dans bandeaux, demies, style absent.
Ce cadran, situé à proximité du précédent est encore plus difficile à discerner. La Salle du trésor s'appuie sur deux contreforts du bas coté de la nef. En observant très attentivement celui de gauche, on aperçoit les chiffres gravés grossièrement dans la pierre. Ce cadran devrait dater de XVème siècle.

Méridienne de Schwilgué

* * *  
*
*
La méridienne de Jean-Baptiste Schwilgué (1776-1856)
croisillon Sud, à l'intérieur près de l'horloge astronomique :
C14 : [inv. SAF : 67482001-06]
 méridienne, gravée et peinte sur marbre, double ligne, pas de chiffre, arcs diurnes avec signes et mois, à l'extérieur plaque repliée pour former le style et volet avec fente.
Elle se situe à l'intérieur de la cathédrale, à coté de l' horloge astronomique construite par Schwilgué, dans l'encadrement de la porte. Sans être à proprement parler un cadran solaire, cette méridienne constitue une installation gnomonique du plus grand intérêt puisqu'elle servait au réglage de l'horloge astronomique jusqu'en 1875. L'horloger chargé du réglage de l'horloge n'avait pas besoin de faire de calcul tenant compte de l'équation du temps, car l'horloge indique également l'heure vraie locale: il lui suffisait de comparer le midi vrai indiqué par la méridienne avec celui indiqué par l'horloge.
Cette méridienne n'a pas d'oeilleton mais un système astucieux : avant de frapper la méridienne, le soleil passe par une fente aménagée dans la porte, le pinceau lumineux est mis en forme par une tôle pliée de forme particulière située à l'extérieur sous la sculpture surplombant la porte.
*

Horloge astronomique

*
Strasbourg : Cathédrale Notre-Dame
Horloge astronomique

*Compléments
*


La lumière verte équinoxiale
de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg
© Paul Gagnaire
[ 45°34'54" N - 7°45'02" E ]

Certains parlent de « rayon vert » pour désigner un phénomène optique qui se produit aux équinoxes dans la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg qui projette sur la chaire une tache verte.
Cet éclairage est produit par les rayons du soleil passant par une pièce d'un vitrail du triforium méridional représentant un ancêtre du Christ dénommé Juda. Une réfection récente du vitrail est à l'origine de ce phénomène.
Le rayon, passe par le pied gauche de Juda, lequel regarde le soleil tout en désignant son pied de la main droite.

 

* Compléments
*
*
***

* * *
* Strasbourg : Cathédrale

ancienne horloge de latour
*

* *
Strasbourg : Cathédrale
rosace en seize pétales, dessinée par Erwin von SteinbachErwin von Steinbach (1244 - 1318), architecte et sculpteur alsacien, considéré comme le fondateur de la Cathédrale de Strasbourg.

* * *
Strasbourg : bâtiment près de la cathédrale
sur fronton

sphère armillaire et instruments d'astronomie sculptés
*




* *******