haut de page
**
Cadrans solaires de St-Paul-sur-Ubaye (04)
de Maljasset à Serennes
*

Recherche de cadrans par village ( 04 )

*

MAURIN

* *
Maurin - Eglise
[inv. SAF : 0419305-1 ]
Restauration en 1991 par J.F. Gavoty
Le style sort d'un croissant de lune et l'ombre se projette de 7 heures du matin à 4 heures de l'après-midi
cadran très légèrement déclinant de l'après-midi, gravé et peint sur enduit, lignes chiffrées dans couronne, style polaire lancéolé, daté 1837

MALJASSET

* *
Maljasset - près du gîte d'étape "La Cure"
[ * 44°35'35.09" N 06°50'32.94" E ]
[inv. SAF : 0419311-1 ]
cadran déclinant du matin, gravé et peint sur enduit, restauré, lignes empennées et chiffrées dans bandeaux, demies, équatoriale, style polaire fléché, daté 1860.
Création Zarbula 1860
Restauration en 1990 par J.F. Gavoty
Cadran de la période triomphale du second Empire, il représente un aigle impérial, toutes ailes déployées, entouré de deux superbes bouquets de fleurs. Un grand rideau de scène, soutenu par des cordons, laisse voir la devise :
" Vita fugit, siut umbra" "La vie passe comme l'ombre".
Les couleurs sont harmonieuses et on retrouve le soleil, la lune et les instruments du maçon

* *
Saint-Paul-sur-Ubaye : Maljasset - Maison d'hôtes "Les Zélés"
Faux cadran

* * *
Saint-Paul-sur-Ubaye : Maljasset
[ 44°35'34" N - 6°50'32" E ]
vestige de cadran
[inv. SAF : *]
* * *
restauration JF Gavoty - 2012
le style du cadran d'origine a été repris
l'ensemble possède trois cadrans. Il s'agit d'une réplique de cadrans disparus du hameau de La Barge
1 - cadran de temps local avec le style d'origine
Devise : " HORA TRANSIT ET NOS CVM ILLA" "***"
2 - cadran donnant l'azimut du soleil
3 - cadran d'heures italiques
Devise d'origine : "JE SUIS PENDU A LA MURAILLE POUR ENSEIGNER L'HEURE QU'IL EST AUX BRAVES GENS ET A LA CANAILLE"
* * *
***

* *
Saint-Paul-sur-Ubaye : Maljasset
traces de cadran
[inv. SAF : *

LA BARGE

* *
La Barge
Traces d'un cadran peint sur enduit
Style lancéolé avec jambe
*

*
La Barge : traces d'un ancien cadran
style lancéolé avec jambe
*

* *
La Barge : maison en retrait
[inv. SAF : *]
vestige de cadran rectangulaire avec un petit fronton arqué
traces de peinture ocre et blanches - bandeau visible
* *
* *
cadran restauré en 2011 par Jean-François Gavoty
[inv. SAF : 04193**-*]
Devise : "HOMO HOMINI LUPUS"
"L'homme est un loup pour l'homme"
("L'homme est le pire ennemi pour ses semblables")

* * La Barge
Traces de trois cadrans peints sur enduit
dont un cadran circulaire et un cadran de forme ovale


disp



Cette batisse a été détruite en 2013.
Jean-François Gavaty a reproduit ces trois cadrans sur une façade à Maljasset, hameau voisin de La Barge
*

* *
La Barge : maison en bas du hameau
[inv. SAF : *]
Cadran construit au temps des carriers, en mauvais état
[inv. SAF : 0419316-1]
Il révèle un riche décor : étoiles, lune, cadre se terminant par des crosses.
Devise : "Ultima latet"
"Tremble, elle se cache"
Ce cadran a été restauré en 2006 par J.F. Gavoty
[inv. SAF : 0419316-2]
* *

* *
* Entre la Chapelle Saint-Antoine et La Barge
sur un parking, le long de l'Ubaye
[inv. SAF : 0419341-1]
cadran horizontal en mosaïque, daté 1998
Devise : "Lux erat hominibus"
"La lumière éetait pour les hommes"

FOUILLOUSE

* *
Fouillouse - à gauche, près du parking
[inv. SAF : 0419312-1]
cadran fantaisiste, incomplet, gravé et peint sur enduit, lignes chiffrées dans couronne
style linéaire lancéolé, jambe, daté 1805.
Réalisation d'Armand Pelloux
Cadran dégradé avec un cercle des heures à l'intérieur d'un grand rectangle.
Des guirlandes de fleurs et des rinceaux assurent la liaison entre les deux formes géométriques.
Ce cadran a été coupé lors de la réfection de la façade, l'écusson du commanditaire n'est plus visible.
La devise : "Mortel sais-tu à quoi je sers? A marquer les heures que tu perds"

* *
Fouillouse - ancienne maison Risoul
[inv. SAF : 0419318-1]
cadran peu déclinant de l'après-midi, peint sur panneau, un peu délavé, lignes chiffrées dans couronne, style bouleté avec jambe, daté 1808.
Réalisation d'Armand Pelloux
La devise : "Mortel sais-tu à quoi je sers? A marquer les heures que tu perds"

* *
Fouillouse - rue principale, maison à côté de l'auberge Bourillon
[inv. SAF : 0419334-1 ]
cadran fantaisiste, peint sur panneau, pas de lignes, chiffres dans ruban, style linéaire lancéolé, jambe, daté 1992.
Ce cadran est un hommage au massif montagneux de Chambeyron (Le Brec de Chambeyron est représenté). Suivant une vieille tradition, les heures se déroulent dans le ruban du temps. Le cadre est cerné par des guirlandes et des motifs floraux très colorés.
La devise : "Passants, passez
Tout fuit, tout passe et trépasse
Le Brec seul demeure impassible"

* * *
Fouillouse - Le Serret - maison particulière
Cadran de gauche : cadran méridional, circulaire, gravé sur ardoise, lignes chiffrées dans couronne, demies
[inv. SAF : 0419335-1]
Cadran de droite : dégradé, d'aspect méridional, gravé et peint sur enduit, trace d'un grand cercle, traces de lignes, style polaire lancéolé avec jambe.
[inv. SAF : 0419333-1 ]

* *
Fouillouse - ferme : après le pont du Châtelet en allant sur Fouillouse, après le tunnel, sur le premier chemin à droite, grande ferme en contrebas avec deux bâtiments
Sur la bâtisse la mieux conservée se trouve au centre un cadran déclinant de l’après-midi
[inv. SAF : * ]
Sur le second bâtiment, le plus abîmé il y a 2 vestiges de cadrans
[inv. SAF : * ] [inv. SAF : *]
* *
*

PETITE-SERENNE

* *
Petite Serenne : maison derrière statue de la Vierge
[inv. SAF : 0419310-2]
cadran déclinant du matin, gravé et peint sur enduit, restauré, lignes, points pour demies, chiffres dans couronne, style polaire lancéolé
Réalisation Armand Pelloux 1807
Restauration en 1999 par J.F. Gavoty
Décor fastueux : rinceaux, guirlandes, soleil et des armoiries avec une fleur de lys et une couronne
Devise : "Mortel sais-tu à quoi je sers ? A marquer les heures que tu perds"

* *
Petite Serenne : dernière maison, au-dessus de la source
[ * 44°31'41.52" N 06°46'23.56" E ]
[inv. SAF : 0419303-1]
cadran déclinant du matin, gravé et peint sur enduit, lignes chiffrées dans bandeaux, équatoriale, style polaire fléché
Réalisation Zarbula 1860
Restauration en 1986 par J.F. Gavoty
Décor voisin de celui de Maljasset où l'aigle impérial est remplacé par un coq plutôt républicain.
La date de 1896, sous le cadran correspond peut-être au remplacement de l'aigle par le coq en hommage à la République ?

GRANDE-SERENNE

* *
Grande Serenne : près de la fontaine
rue des Ananas, M. Dubromer
[inv. SAF : 0419309-1]
cadran déclinant du matin, peint sur enduit, délabré, écaillé et lézardé, lignes chiffrées dans couronne, inscription, style lancéolé à oeilleton, daté 1825 ou 1826.
* *
cadran rénové en 2008
[inv. SAF : 0419309-2]
"Rénovation assurée en septembre 2008 par Bernard GOUT, artiste, qui travaille très souvent dans des monastères et réalise de grandes fresques et des murs peints dans les villes." [Alain Dubromer]

PONT-DE-L'ESTRECH

* *
Saint-Paul - maison Signoret au Pont de l'Estrech
[inv. SAF : 0419317-1]
Cadran orienté à l'ouest, fortement déclinant, ne donne que les heures de l'après-midi
Cadran énigmatique avec la fleur de lys, emblème de la monarchie, les couleurs de la république et l'usage de l'italien.
La devise en italien : "Io vado e vengho ogni giorno. Tu venderai e non retournerai"
"Je vais et je reviens chaque jour. Tu vas et ne reviens pas "
************